Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

A Saclay, Nokia démontre les bénéfices de la 5G

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Très faible latence, robustesse, découpages du réseau en tranche… Les promesses de la 5G sont nombreuses. Mais les entreprises de télécoms sont encore en train de chercher les usages à développer autour de cette technologie. A l'occasion de son 5G Smart Campus, Nokia a montré les bénéfices de la 5G à travers trois cas d'usage concrets.

A Saclay, Nokia démontre les bénéfices de la 5G
A Saclay, Nokia démontre les bénéfices de la 5G © Florent Detroy

L'un des enjeux actuels de la 5G est de réussir à "développer les cas d'usage", déclare Thierry Boisnon, le président de Nokia France, à l'occasion de l'événement 5G Smart Campus du 15 novembre 2018. La 5G, contrairement aux réseaux précédents, va principalement engendrer la création de nouveaux usages tournés vers les industriels. Aux entreprises de télécoms, habituelles détentrices de l'utilisation des bandes de fréquences, de se rapprocher des industriels pour développer ces nouveaux business.

 

Nokia a décidé de se tourner vers les entreprises et les start-up pour l'aider à trouver ces nouveaux usages et les tester dans son laboratoire de Saclay, équipé de la 5G. Si les démonstrations étaient nombreuses à l'occasion du 5G Smart Campus, le Finlandais a démontré les bénéfices de la 5G à travers trois utilisations concrètes.

 

Très faible latence et découpage du réseau en tranches

Augmented Acoustics, start-up fondée il y a quatre ans, espère "améliorer son business model grâce à la 5G", déclare son président Stéphane Dufossé. La start-up française commercialise déjà sa solution Supralive. Grâce à celle-ci, il est possible d'écouter en haute-définition un événement (concert, sport, théâtre,…) via ses propres écouteurs et de régler le son comme on le souhaite. Une application, très simple d'utilisation, permet de régler séparément le volume sonore de chaque instrument.

 

Grâce à une connectivité ultra-robuste à très faible latence et au découpage du réseau en tranches apportés par la 5G, Augmented Acouctics pourra proposer sa solution à un nombre illimité d'usagers en simultané. "Ces derniers auront simplement à se munir de leurs écouteurs et à installer l'application Supralive", explique Stéphanie Plasse, la cofondatrice et directrice marketing. Le boîtier intelligent Peeble développé par Augmented Acoustics ne sera plus nécessaire pour bénéficier de cette option.

 

La 5G au service de L'industrie du jeu vidéo

Autre autre industrie à pouvoir bénéficier de la 5G : l'industrie du jeu vidéo. La start-up Ethereal Games a développé pour le 5G Smart Campus un jeu montrant simplement les bénéfices de la 5G en termes de vitesse. Avec le jeu "Tomatron", les joueurs doivent se renvoyer une balle en faisant coulisser une plate-forme. Alors que certains joueurs sont en 5G, d'autres ne bénéficient que d'une simple connexion 4G. Il est alors beaucoup plus difficile de déplacer la plate-forme, et les perdants sont presque systématiquement en connexion 4G…

 

L'un des cas d'usage pour le grand public sera la diffusion d'images en 8K. "Aujourd'hui, c'est impossible d'avoir une diffusion en 8K car la bande passante exigée est beaucoup trop importante", explique Bernard Fontaine, le directeur innovations technologiques chez France Télévisions. Mais, à l'occasion du 5G Smart Campus de Nokia, France Télévisions diffuse des images en 8K sur un téléviseur grâce à une bande passante 5G. Le téléviseur peut aussi "diffuser en simultanée 36 chaînes en HD sur l'écran, soit toutes les chaînes de la TNT", explique encore Bernard Fontaine.

 

Un réseau 5G répondant à toutes ses promesses en 2021-2022

Mais avant d'avoir un réseau 5G suffisamment robuste et répondant à toutes ses promesses, notamment en termes de découpage du réseau en tranches (ou network slicing) et de robustesse, il va falloir attendre 2021-2022, selon l'estimation d'Alain Biston, le directeur général des réseaux mobiles de Nokia. Toutefois "les PoCs dans les domaines industriels devraient débuter à partir de 2020", ajoute-t-il. Les véhicules connectés et autonomes, plus particulièrement, devront attendre 2021 avant de pouvoir réellement bénéficier de cette connectivité 5G.

 

Cela n'empêche pas Nokia de participer à des projets de smart city sur ce sujet. Par exemple, dans le cadre de Paris2Connect, Nokia va installer la 5G dans une avenue parisienne afin que la RATP puisse y tester des navettes autonomes. L'idée pour les partenaires est de chercher à savoir s'il est moins coûteux d'équiper les infrastructures pour les faire communiquer avec les véhicules ou d'équiper plus encore les véhicules sans connecter l'infrastructure.
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale