Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Accompagner les start-ups, ça s'apprend

Entretien Daniel Bellahsen est président d'Epigo un cabinet de conseil qui proposera d'octobre à février une formation à l'accompagnement de start-ups et de projets intrapeneuriaux. Ce certificat sera délivré en collaboration avec l'université Paris Dauphine. Daniel Ballahsen nous explique en quoi consiste cette fomation et à qui elle s'adresse. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'Usine Digitale : Pourquoi proposez-vous une formation pour les accompagnateurs de start-ups ?

Daniel Bellahsen : Epigo est un cabinet de conseil aux entrepreneurs à destination des entrepreneurs, et donc des start-ups. Nous avons développé parallèlement une formation pour les accompagnateurs.

 

Avec notre expérience, nous avons identifié des besoins non pourvus. Du côté des entrepreneurs, des créateurs d’entreprises, ils nous disent qu’ils apprennent des choses intéressantes dans les incubateurs, mais cela reste très indépendant de l’expérience, du savoir des uns et des autres. L’ensemble manque de liants, de théorie qui aide à avoir une vision d’ensemble.

 

De leur côté, les accompagnateurs que nous croisons nous disent qu’ils ont le sentiment d’avoir des petits bouts de connaissance. De plus en plus, nous voyons des salariés de grands groupes qui travaillent à l’accompagnement des intrapreneurs. Les grandes entreprises favorisent l’éclosion d’idées en dehors des silos traditionnels. Mais ce n’est pas toujours simple pour les accompagnants qui n’ont pas eu la formation idoine. Ce sont ces manques qui nous ont donné l’idée de monter ce certificat avec le département de formation continue de l’Université Paris Dauphine.

 

En quoi va consister la formation que vous allez délivrer ?

Nous allons former les candidats que nous retiendrons sur trois thématiques principales. La premier concerne le business model des start-ups. Comment le définir ? Le choisir ? Le tester ? Même s’il existe des outils et des méthodes comme le lean start-up ou le design thinking, tout le monde ne les connaît pas toujours. Or, ils constituent un vrai plus pour ceux qui savent les utiliser.

 

Le deuxième axe que nous allons travailler a trait aux ressources humaines. Un projet a d’autant plus de chance de rencontrer le succès que la start-up qui le porte est aussi une équipe qui fonctionne bien. Pour cela, nous allons apporter aux accompagnateurs pour les aider à améliorer la cohésion des équipes.


Enfin, nous avons identifié une troisième compétence clé pour le succès des équipes : les techniques de créativité. Le programme que nous proposerons les enseignera. Avec ces trois domaines, nous sommes en mesure d’apporter un outillage complet aux personnes qui suivront notre formation.

 

A qui s’adresse cette formation ?

Nous n’avons pas défini de profil type. Dans les écosystèmes d’innovation autour des start-ups, beaucoup de personnes interviennent. Toutes ces personnes peuvent être potentiellement intéressées par la formation. Nous avons travaillé le programme, pour qu’il convienne à un large spectre de profils. Pardon de me répéter, mais il est aussi adapté pour la personne qui accompagne une cellule interne d’innovation dans un grand groupe.

 

Qu’est-ce qui différencie malgré tout l’entrepreneur indépendant d’un intrapreneur ?

Il y a beaucoup de points communs dans leur démarche. Dans un grand groupe, la différence va venir de la nécessité de développer une culture de l’autonomie. Il faut laisser faire. Dans un projet d’intrapeneuriat, les personnes ont en général moins de liberté que dans une start-up. Mais ils en ont pris conscience et veulent changer. Il faut les aider à se donner le droit d’emprunter d’autres chemins, de faire des boucles de décision plus courtes.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale