Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

AccuWeather s'empare de Plume Labs, le spécialiste français de la prévision de la qualité de l'air

Les données concernant la qualité de l'air et l'évolution de celle-ci intéresse le spécialiste de la météo AccuWeather qui s'empare de la jeune pousse française Plume Labs. Ses cartes de prévision de la qualité de l'air vont rejoindre l'application météo et le site d'AccuWeather. La start-up française entend bénéficier de ce rachat pour poursuivre ses recherches autour des autres risques climatiques.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

AccuWeather s'empare de Plume Labs, le spécialiste français de la prévision de la qualité de l'air
AccuWeather s'empare de Plume Labs, le spécialiste français de la prévision de la qualité de l'air © Bigstock

La jeune pousse française spécialisée dans les prévisions de l'évolution de la pollution de l'air Plume Labs est rachetée par le spécialiste américain de l'information météorologique AccuWeather. Cette acquisition, dont le montant n'est pas précisé, a été annoncée le 27 janvier 2022. Cela fait déjà quatre ans que la start-up française collabore avec AccuWeather qui a été son client, partenaire et investisseur.

Un capteur pour mesurer les gaz polluants
La start-up Plume Labs s'est lancée en 2014 avec comme objectif de rendre l'information sur la qualité de l'air accessible à tous afin de mettre sur le devant de la scène l'urgence climatique. Plume Labs a mis au point une application, Air Report, de prévisions de qualité de l'air en temps réel. Des cartes du monde et des cartes rue-par-rue de grandes villes sont disponibles. La plateforme de données de Plume Labs calcule 70 milliards de points de données chaque heure pour signaler les taux actuels de certaines particules, le dioxyde d'azote et l'ozone troposphérique. La start-up propose également des prévisions jusqu'à 7 jours et l'indice de la qualité de l'air au niveau local ce qui permet d'évaluer les risques pour la santé.

Plume Labs a également imaginé un capteur personnel de qualité de l’air. Baptisé Flow le capteur est déployé dans 74 pays et mesure les concentrations de gaz polluants (dioxyde d'azote, composés organiques volatils) et de certaines particules. Le capteur aide les individus à suivre et à comprendre leur exposition à la pollution de l'air à l'intérieur et à l'extérieur, et comment elle affecte leur santé et leur bien-être.

Mesurer d'autres risques environnementaux
"Les conséquences du réchauffement climatique dépassent désormais la pollution de l’air, écrivent les fondateurs de la start-up Romain Lacombe et David Lissmyr. S’en prémunir demandera demain de comprendre aussi le changement climatique, de s’informer sur les risques environnementaux de plus en plus fréquents, et d’anticiper les emballements de la météo". L'acquisition par AccuWeather s'inscrit dans cet objectif. Les fondateurs de Plume Labs parlent d'une "opportunité extraordinaire d'étendre [son] impact à l'échelle planétaire". L'objectif est de rendre ses prévisions accessibles au plus grand nombre de personnes en proposant ces données directement sur l'application AccuWeather.

Dans le cadre de cette acquisition, Plume Labs va former le centre de données climatiques et environnementales d'AccuWeather. Concrètement, la pépite française souhaite utiliser ses technologies d'intelligence artificielle pour les risques environnementaux autres que la pollution de l'air (climat, feux de forêts, etc.). Elle va également renforcer les compétences d’AccuWeather dans le domaine de l'intelligence artificielle pour améliorer ses prévisions.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.