Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Achat de prestations intellectuelles, comment recruter un freelance ?

Publi-Rédactionnel L’achat de prestations intellectuelles fait désormais partie du quotidien de la plupart des entreprises. Mais, comment recruter un freelance ?
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Achat de prestations intellectuelles, comment recruter un freelance ?
Achat de prestations intellectuelles, comment recruter un freelance ?

Achat de prestations intellectuelles : comment recruter un freelance ?

S’il y a encore quelques années la grande majorité des entreprises se satisfaisait de recruter des salariés pour répondre à leurs besoins, force est de constater que l’achat de prestations intellectuelles prend une place de plus en plus importante au sein des entreprises. Une étude menée par BRAPI en 2020 est parlante sur ce point. En effet, selon cette étude, 40 % du volume d’achat des prestations intellectuelles représente un budget compris entre 100 et 250 millions d’euros.

 

L’une des principales raisons à ce constat est le développement du numérique au sein des entreprises. Cette transition numérique amène des besoins nouveaux qui sont pour la plupart temporaires (ex. : création et mise à jour d’un site Web d’une entreprise). Pour répondre à ces besoins nouveaux sans être contraint par un contrat de travail classique, l’achat de prestations intellectuelles auprès de travailleurs indépendants (freelances) se présente comme la solution la plus adaptée pour les entreprises.

 

Mais comment les entreprises peuvent-elles appréhender ce nouveau mode de recrutement de freelances ? Comment réduire les coûts de gestion pour des missions de prestations intellectuelles temporaires ? Vous trouverez les réponses à ces questions ci-dessous !

 

Qu’entend-on par prestation intellectuelle ?

À ce jour, il n’existe pas de définition officielle et unanimement utilisée de la prestation intellectuelle. Cependant, la plupart des organismes publics et privés s’entendent sur le fait qu’elle s’oppose par nature à une prestation dite manuelle ou physique. Par conséquent, ce qui domine dans la prestation intellectuelle n’est pas la réalisation d’un objet ou d’un service matériel, mais bel et bien un travail de l’esprit valorisé par la réflexion, l’analyse et la créativité.

 

Derrière cette définition qui peut paraître quelque peu énigmatique, se cachent en réalité de réels besoins sans cesse croissants, notamment au sein des entreprises. Pour revenir sur une définition plus pragmatique, une prestation intellectuelle représente bien souvent une prestation de services faisant appel aux connaissances et à l’expertise de professionnels experts dans un domaine.

 

Avec le développement du e-commerce et la transition accélérée vers une économie davantage basée sur le numérique, les entreprises ont rapidement pris conscience de l’importance de la transition numérique au sein de leurs services. De ce fait, l’achat de prestations intellectuelles n’a fait qu’augmenter. L’explosion des demandes pour la création de sites Web auprès des entreprises en est un exemple parlant parmi tant d’autres.

 

Comment les freelances se sont-ils approprié ce marché ?

L’achat de prestations intellectuelles représente bien souvent un besoin temporaire pour une entreprise. Pour reprendre l’exemple de la création d’un site Internet, une entreprise ne présentera pas forcément le besoin de recruter un développeur Web professionnel comme salarié.

 

Dans ce cas, recruter un freelance sous le statut de travailleur indépendant représente la solution la plus adaptée pour une entreprise. En effet, recruter un freelance permet à une entreprise de ne pas s’enfermer dans une relation de travail dictée par le sacro-saint contrat de travail.

 

Ainsi, l’entreprise pourra être libre de choisir la durée de la période pendant laquelle elle souhaite faire appel aux services d’un freelance. Une fois la mission de prestations intellectuelles achevée et validée, l’acheteur d’une prestation intellectuelle n’aura pas l’obligation de continuer à travailler avec le freelance. L’une des principales obligations d’une entreprise ayant acheté une prestation intellectuelle auprès d’un freelance est de rémunérer le freelance pour cette mission.

 

Ces prestations de services étant majoritairement proposées sous la forme de missions temporaires, les freelances y ont trouvé tout naturellement une place de choix.

 

Comment trouver un freelance compétent et fiable ?

 

Le recrutement d’un freelance ne répond pas aux mêmes besoins et aux mêmes impératifs qu’une campagne de recrutement d’un salarié. En effet, recruter un salarié – ne serait-ce que pour quelques mois – nécessite bien souvent de mener une campagne de recrutement, afin de trouver un profil compétent pour le poste à pourvoir.

 

Mais quand il s’agit de recruter un freelance, la mission à réaliser peut s’étaler sur quelques semaines voir quelques jours seulement. Dès lors, monopoliser plusieurs heures de travail auprès du service des ressources humaines pour recruter un freelance est loin d’être productif et avantageux en termes de coûts de gestion. L’objectif clairement affiché pour la plupart des entreprises est donc de trouver un freelance compétent et disponible rapidement pour la mission de prestations intellectuelles à réaliser.

 

Le statut de freelance séduit de plus en plus de professionnels experts dans leur domaine d’activité. Par conséquent, un acheteur de prestations intellectuelles peut aisément recenser des dizaines de freelances présentant le profil recherché. Mais, derrière cette apparente facilité à trouver un freelance, se cache également un certain nombre de profils indisponibles ou faussement compétents.

 

Un préfiltrage des profils compétents et en règle sur le plan juridique, fiscal et social est donc une étape préalable au recrutement d’un freelance. Pour cela, nombreuses sont les entreprises qui se tournent désormais vers les plateformes freelance. La plateforme freelance s’inscrit ces dernières années comme l’intermédiaire à privilégier pour trouver un ou plusieurs freelances compétents et légalement déclarés en tant que travailleur indépendant.

 

Certaines plateformes freelance proposent des profils divers et variés dans différents domaines de compétence. Elles agissent pour la majorité d’entre elles comme de simples Cvthèques. Ce type de plateformes freelance généralistes ne représente pas le canal le plus efficace pour recruter rapidement un freelance compétent et disponible.

 

Pour gagner un temps précieux dans la phase de sourcing, certaines plateformes freelance proposent d’opérer elles-mêmes un préfiltrage des différents profils de freelances proposés sur leur plateforme.

 

C’est notamment le cas de la plateforme FreelanceRepublik qui propose uniquement des profils de freelances informatiques qualifiés. L’entreprise souhaitant recruter un freelance tech pourra ainsi faire part de ses besoins à cette plateforme freelance. FreelanceRepublik s’engage ensuite à proposer trois profils de freelances qui correspondent à la recherche de l’entreprise. Autre point essentiel : cette plateforme freelance s’assure en amont que les freelances présélectionnés sont disponibles pour réaliser cette mission.

 

Sur quels critères recruter un freelance ?

 

Parmi les principaux critères pour recruter un freelance, les compétences et l’expertise d’un freelance par rapport à la mission à réaliser sont bien évidemment en tête de liste.

 

D’autres critères sont également à prendre en compte tels que :

  • la disponibilité du freelance ;
  • son expérience professionnelle ;
  • sa localisation géographique, si la mission à réaliser doit être effectuée dans les locaux ou dans un lieu imposé par l’acheteur de la prestation intellectuelle ;
  • le tarif journalier moyen (TMJ) appliqué par le freelance ;
  • les modalités de paiement et le délai de paiement proposés par le freelance ;
  • la souscription d’une assurance professionnelle par le freelance si la nature de la mission l’impose ;
  • la situation juridique, fiscale et sociale en règle et à jour du freelance.

 

Le recrutement d’un ou de plusieurs freelances avec l’application de ces différents critères peut amener une charge de travail supplémentaire non négligeable pour le service des ressources humaines, le service juridique et le service comptabilité d’une entreprise. Pour réduire les coûts de gestion lors de l’achat de prestations intellectuelles, la plateforme freelance se présente comme un intermédiaire de plus en plus plébiscité par les entreprises.

 

Comment sécuriser juridiquement la collaboration avec un freelance ?

 

L’absence d’un contrat de travail obligatoire dans la relation professionnelle entre un freelance et une entreprise présente de nombreux avantages, notamment en termes de flexibilité. Il n’en demeure pas moins qu’il est essentiel pour l’acheteur de prestations intellectuelles autant que pour le freelance de sécuriser juridiquement leur collaboration.

 

Pour cela, un acheteur de prestations intellectuelles et un freelance peuvent s’entendre sur la rédaction et la signature d’un contrat de prestations intellectuelles.

 

Le contrat de prestations intellectuelles viendra notamment énumérer les droits et les obligations de l’acheteur de prestations intellectuelles ainsi que du travailleur indépendant. Ce type de contrat permet d’apporter un cadre juridique à la relation de travail entre une entreprise et un freelance.

 

Dans la pratique, si l’entreprise a payé un acompte à un freelance et fait face à un abandon de la mission par le freelance sans remboursement de l’acompte, celle-ci pourra plus facilement attaquer en justice le freelance pour obtenir le remboursement de son acompte. Le contrat de prestations intellectuelles sera un élément de preuve de l’accord et de l’engagement du freelance à réaliser cette mission.

 

À noter que la rédaction et la signature d’un contrat de prestations intellectuelles interviennent généralement pour des missions de longue durée ou des missions présentant un investissement important pour l’acheteur de prestations intellectuelles.

 

Pour une mission temporaire, la signature d’un devis par l’acheteur de prestations intellectuelles peut suffire pour sécuriser juridiquement cette relation. En signant le devis, l’acheteur de prestations intellectuelles s’engage à payer le montant du devis une fois la mission réalisée dans les conditions convenues avec le freelance.

 

Sur ce point, la grande majorité des plateformes freelance se présente là encore comme une solution pour faciliter la rédaction et la signature des devis freelance directement en ligne.

 

Une fois la mission réalisée et validée, un acheteur de prestations intellectuelles pourra également procéder à un paiement sécurisé du freelance via la plateforme.

 

Au-delà de la simple Cvthèque, la plateforme freelance a su s’adapter aux besoins des entreprises acheteuses de prestations intellectuelles.

 

Le recrutement et la gestion des freelances par une plateforme freelance : un processus cloisonné ?

 

Certaines entreprises se montrent encore réticentes à passer par des plateformes freelance pour recruter leurs prestataires indépendants. L’une des principales raisons à cette réticence est la crainte de ne pas pouvoir adapter le processus de recrutement, d’échange et de facturation aux outils de gestion de l’entreprise. Cette inquiétude se manifeste notamment dans les entreprises d’une certaine taille qui intègrent un processus de gestion bien rodé et en tous points adapté à leurs contraintes et à leurs besoins.

 

Ces contraintes ont été prises en compte par les plateformes freelance. La plateforme FreelanceRepublik propose notamment aux acheteurs de prestations intellectuelles de valider les profils des freelances présélectionnés, d’échanger avec eux et d’organiser au besoin des entretiens sans passer obligatoirement par la plateforme (ex. : par mail). Ainsi, une entreprise peut intégrer facilement la réalisation des missions freelance dans ses outils de gestion (ex. : ERP).

 

L’étude menée par l’équipe BRAPI en 2020 illustre parfaitement cet engouement chez les entreprises de passer par les plateformes freelance proposant des services adaptés à leurs contraintes. Cette étude nous informe que 38 % des acheteurs de prestations intellectuelles interrogés ont déjà référencé une ou plusieurs plateformes freelance pour le recrutement de leurs prestataires en 2020. Ce taux était de 16 % en 2019. De quoi confirmer les prévisions de nombreux experts dans ce domaine sur la part de plus en plus importante des plateformes freelance dans la phase de sourcing, de gestion de la mission et du paiement du freelance au sein des entreprises.

 

 

Contenu proposé par FreelanceRepublik