Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

ACSIEL Alliance Electronique fusionne trois des cinq syndicats français de l’électronique... pour l'instant

Trois des syndicats de la filière électronique, le GFIE pour les équipements de production, le SIMTEC pour l’instrumentation et le test, et ACSIEL pour les composants, se regroupent, en créant le syndicat ACSIEL Alliance Electronique.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

ACSIEL Alliance Electronique fusionne trois des cinq syndicats français de l’électronique... pour l'instant
Gérard Matheron, directeur du site STMicro à Crolles, prend la présidence du syndicat ACSIEL Alliance Electronique

L’unification des syndicats professionnels de la filière électronique en France est en marche. Trois syndicats ont décidé de fusionner : le GFIE (Groupement des fournisseurs de l’industrie électronique), le SIMTEC (Syndicat de l’instrumentation de mesure, du test et de la conversion d’énergie) et l’ACSIEL (Alliance des composants et systèmes pour l’électronique). A partir du 1er janvier 2016, ils seront regroupés au sein d’un seul et même syndicat baptisé ACSIEL Alliance Electronique.

 

160 entreprises membres

Le nouveau syndicat rassemblera 160 entreprises représentant 120 000 personnes et un chiffre d’affaires de 9 milliards d’euros. Il sera présidé par Gérard Matheron, l’actuel président d’ACSIEL et directeur du site de recherche et production de STMicroelectronics à Crolles, près de Grenoble. L’enjeu est de mieux représenter la filière électronique en France en couvrant les activités dans les composants, les équipements de production, le test et la mesure.

 

2 syndicats encore absents

Un premier pas vers l’unification de la représentation de la filière a été fait en 2013 avec la création de l’ACSIEL par le regroupement de deux syndicats dans les composants: le Sitelesc dans les semi-conducteurs et le Gixel dans les composants passifs. Deux syndicats professionnels de l’électronique restent encore à l’écart de ce mouvement : le SNESE (Syndicat national des entreprises de sous-traitance électronique) et le SPDEI (Syndicat professionnel de la distribution en électronique industrielle). Gérard Matheron espère les convaincre de rejoindre ACSIEL Alliance Electronique de façon à parler d’une seule voix au nom de l’ensemble de la filière électronique.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.