Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Adictiz optimise ses jeux au big data

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Adictiz optimise ses jeux au big data
Adictiz optimise ses jeux au big data

Les jeux édités par Adictiz sur Facebook et mobiles changent chaque semaine. Ils sont adaptés pour tenir compte du comportement des joueurs lors de la phase de prise en main du jeu. Le but est de les retenir le plus longtemps possible, de développer la viralité (recommandation) et de favoriser la monétisation (achat de biens virtuels). Depuis un an, cette PME lilloise de 40 personnes, qui divertit 40 millions de joueurs dans le monde, dont 4 millions actifs par mois, optimise ses jeux au big data. "Avant, on s’adaptait avec des données générales et des choix au feeling, confie Alexis de Charentenay, le directeur de développement. Aujourd’hui, nous avons une approche structurée, fondée sur l’analyse du comportement des joueurs." Pour parvenir à ce résultat, la société a embauché un data scientist et fait appel aux solutions big data de Microsoft dans le cloud. Jusqu’à 5 000 joueurs sont ainsi suivis en temps réel chaque jour. "Les données récoltées renseignent sur les points d’abandon du jeu, la durée des sessions, les dépenses d’avoirs virtuels, l’adéquation ou non du niveau de jeu et le degré de viralité", explique le directeur.

Leur analyse hebdomadaire permet aux développeurs d’améliorer le jeu. L’objectif est de garder le joueur le plus longtemps possible en créant chez lui un sentiment de frustration qui le pousse à acheter des biens virtuels afin de continuer à jouer. "Un mois après son lancement, le jeu diffère à 60% de sa version initiale", estime Alexis de Charentenay. Grâce à cette démarche, la monétisation a grimpé de 30%.

Ridha Loukil

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale