Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Adobe se tourne vers les NFT pour authentifier les créations

Adobe accentue son offensive visant à authentifier les contenus. L'éditeurs de logiciels déploie son outil d'attribution Content Credentials plus largement auprès de ses clients utilisant Photoshop, Stock et Behance. Adobe souhaite également connecter cette initiative aux marchés des NFT pour que le collectionneur puisse s'assurer que le vendeur d'un NFT est bien son créateur.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Adobe se tourne vers les NFT pour authentifier les créations
Adobe se tourne vers les NFT pour authentifier les créations © Unsplash - Jakob Owens

Adobe aussi se tourne vers les NFT, ces jetons non fongibles qui reposent sur la blockchain Ethereum. A l'occasion de son événement Adobe MAX qui s'est déroulé le 26 octobre 2021, l'éditeur américain de logiciels a annoncé vouloir lier son initiative Content Credentials aux marchés des NFT. Concrètement, le but est que le collectionneur puisse vérifier que l'identité de la personne ayant créé un fichier et celle du vendeur du NFT coïncident. Plusieurs plateformes Adobe sont concernées : Photoshop, Stock et Behance.

La nécessaire authentification
Content Credentials est l'outil d'attribution du contenu proposé par Adobe à ses millions de clients. Cet outil, né de l'initiative Content Authenticity Initiative lancée en 2019, est intégré au sein de Photoshop et d'Adobe Stock. Il permet de protéger et vérifier les métadonnées d'un contenu numérique et d'accéder à l'identité et l'histoire des modifications d'un créateur de contenu afin de vérifier que son travail lui est bien attribué.
 



Désormais, les utilisateurs de Photoshop peuvent également activer cette fonctionnalité au préalable afin de fournir des informations sur la provenance de leurs images, comme l'identité du créateur, les modifications apportées et l'heure et le lieu de la prise de vue. Les utilisateurs de Photoshop peuvent aussi lier leurs profils sur les réseaux sociaux (comme Behance) et leur portefeuille de cryptomonnaie à leur travail dans cette application. En ajoutant ces informations à celle concernant l'identification de contenu, les consommateurs peuvent vérifier qui est le créateur d'un contenu.

Cette provenance sera également visible sur Behance, une plateforme de partage de créations. Adobe introduit un nouvel onglet dans le profil pour présenter les œuvres d'art NFT. Il suffit de connecter son portefeuille de cryptomonnaie et les NFT créés sont ajoutés au profile Behance. Il est possible d'afficher des NFT dans un projet Behance pour fournir plus de contexte ou un aperçu du processus de création, précise Adobe. L'entreprise souhaite également pour inclure des blockchains comme Polygon, Solana, Flow et Tezos.
 

 

 

Faire un pont avec les marketplaces de NFT
Adobe est également en train de connecter Content Credentials aux marketplaces de NFT. L'éditeur de logiciels travaille avec des marketplaces de NFT comme OpenSea, SuperRare, KnownOrigin, et Rarible pour que cette provenance soit visible sur ces marketplaces. L'objectif : protéger les créateurs de contenus. Les collectionneurs pourront ainsi facilement voir si la personne souhaitant vendre un contenu est la même que celle ayant exporté le fichier.

Pour réaliser ces développements, Adobe s'est tourné vers la start-up Alchemy, comme le rapporte CNBC. La jeune pousse, souvent décrite comme "l'AWS de la blockchain", souhaite être le point de départ pour les développeurs qui envisagent de créer un produit au-dessus d'une blockchain ou des applications blockchain pour le grand public. Alchemy propose une suite d'outils depuis août 2020 permettant de facilement écrire et lire des informations sur des blockchains comme Ethereum. Ses outils sont d'ailleurs derrière les plateformes comme OpenSea et SuperRare.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.