Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

AerinX veut transformer l'inspection et la maintenance aéronautique grâce à la réalité augmentée

La start-up hongroise AerinX veut faire évoluer le secteur de l'inspection et de la maintenance aérienne à l'aide de casques de réalité augmentée. Elle vient de conclure un partenariat avec Aeroplex et prévoit de commercialiser sa solution sous 12 mois.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

AerinX veut transformer l'inspection et la maintenance aéronautique grâce à la réalité augmentée
AerinX veut transformer l'inspection et la maintenance aéronautique grâce à la réalité augmentée © AerinX

La start-up hongroise AerinX développe une solution d'inspection externe et de maintenance aéronautique en réalité augmentée. Elle a annoncé le 1er février 2019 un partenariat stratégique avec Aeroplex, l'un des principaux prestataires de maintien en condition opérationnelle d'Europe centrale. La solution est encore au stade de prototype, et les deux entreprises vont collaborer pour l'adapter aux scénarios de maintenance les plus complexes.

 

Réduire le temps d'immobilisation au sol des avions

L'idée pour Antal Bence Kiss, CEO d' AerinX, est de pouvoir répondre à la fois aux besoins de maintenance sur le tarmac (line maintenance) et de maintenance lourde en usine (heavy maintenance). Il affirme par ailleurs dans un communiqué que sa solution est capable de réduire le temps d'immobilisation d'un avion au sol en ne nécessitant que 20 minutes pour procéder à une inspection externe, contre 90 à 120 minutes aujourd'hui.

 

La transformation numérique de la maintenance

La technologie d'AerinX est compatible avec différents équipements, mais elle utilise des casques Microsoft HoloLens à l'heure actuelle. L'objectif est d'assister le technicien dans sa tâche en remplaçant ses outils historiques : une règle pour mesurer la taille des dégâts, un marqueur pour indiquer leur position, et une documentation papier ou, dans le meilleur des cas, PDF pour faire le détail de l'intervention.

 

 

La solution d'AerinX permet d'identifier automatiquement les zones suspectées d'être endommagées et de les enregistrer sur un modèle 3D de l'avion. Les informations pertinentes, comme l'épaisseur du fuselage à l'endroit impacté ou les précédents incidents rapportés, sont également disponibles. De quoi aider l'opérateur à aller plus vite tout en réduisant le risque d'erreur.

 

Commercialisation prévue en 2020

AerinX développe sa solution depuis 2015 grâce à l'apport financier du fonds de capital risque hongrois X-Ventures Gamma. Elle cherche actuellement à réaliser une levée de fonds de série A avec en vue le lancement commercial de se solution d'ici 12 mois sur les marchés de l'aviation civile et militaire.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media