Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Agdatahub remporte un financement de 3,2 millions d’euros pour sa plateforme d’échange de données agricoles

Agdatahub est lauréate de l’appel à projets "Accompagnement et transformation des filières", qui a pour objectif de renforcer la compétitivité des filières stratégiques françaises par l’innovation.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Agdatahub remporte un financement de 3,2 millions d’euros pour sa plateforme d’échange de données agricoles
Agdatahub remporte un financement de 3,2 millions d’euros pour sa plateforme d’échange de données agricoles © @flick s_9090

Agdatahub annonce ce 12 janvier avoir obtenu un nouveau financement de 3,2 millions d’euros du Programme d’investissements d’avenir. La plateforme est lauréate de l’Appel à projets pour "l’Accompagnement et transformation des filières (ATF) : Mutualisation de moyens au service des filières et plateformes numériques de filières", opéré pour le compte de l’Etat par Bpifrance.

"Être lauréat de l’appel à projets sur l’Accompagnement et la transformation des filières donne un signal fort de l’Etat sur la pertinence de notre plateforme opérée grâce à des technologies souveraines", se réjouit Sébastien Picardat, Directeur général d’Agdatahub.

Un module d’identité numérique reposant sur la technologie blockchain d’OBS
Ce nouveau financement va permettre à l’entreprise française d’accélérer sur le développement de nouvelles fonctionnalités de sa plateforme, notamment avec ses solutions de consentement des producteurs agricoles. Cette activité, baptisée "Agri-consent", et développée en partenariat avec Orange Business Services (OBS), à partir des travaux de recherche Multipass. Elle intègre un module d’identité numérique reposant sur la technologie blockchain d’OBS ainsi qu’un routeur de consentements. Agdatahub va ainsi opérer "une plateforme technologique permettant aux acteurs des filières agricoles de développer des services innovants tout en établissant un climat de confiance numérique avec les producteurs agricoles sur l’usage de leurs données".

Agdatahub est une entité créée en 2019 par des acteurs du secteur agricole (et associant 30 structures représentatives des filières), qui vise à doter les professionnels d'un nouvel outil pour favoriser et accélérer la transition numérique tout en valorisant les données agricoles. Elle propose des plateformes de consentements et d'échanges de données pour le secteur agricole et assure des missions de conseil opérationnel liées aux data pour accompagner les acteurs des filières agricoles dans les usages du numérique.

"Les agriculteurs et les éleveurs français utilisent de plus en plus d’objets connectés. Du robot de traite aux drones, ce sont chaque jour une multitude de données numériques qui sont générées dans les 28 000 exploitations agricoles, en relation quotidienne avec 85 000 entreprises situées en amont et en aval, rien qu’en France", liste Agdatahub.

Près de 1 000 utilisateurs
Concrètement, la start-up opère la plateforme d’échanges de données agricoles API-Agro et des solutions liées au consentement. Elle repose sur la technologie du français Dawex (Tech Pioneer 2020) et sur l’infrastructure souveraine 3DS Outscale et compte près de 1 000 utilisateurs. Les abonnés y déposent des jeux de données qu’ils mettent à disposition selon leurs propres conditions et à qui ils veulent (accès open data, téléchargement payant ou gratuit ou visibilité publique ou restreinte).

Les acquéreurs de données les intègrent à de nouveaux logiciels ou développent de nouveaux services à destination des agriculteurs et des éleveurs. Les données peuvent aussi alimenter des modèles d’intelligence artificielle. Avec cette plateforme d’échanges sécurisée, Agdatahub agit comme "tiers de confiance, sans faire de collecte ou de traitement de données", précise-t-elle.

"Les échanges de données agricoles sont une opportunité pour l’innovation au service des agriculteurs, de l’environnement et des consommateurs, et pour l’optimisation des chaines logistiques, mais ils ne seront possibles que si les producteurs savent que les données qu’ils mettent à disposition ne seront utilisées que pour les usages et par les personnes qu’ils acceptent", ajoute François Moreau, Délégué ministériel au Numérique et à la Donnée du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

En novembre dernier, Agdatahub avait réalisé un tour de table de 2,5 millions d’euros de fonds propres auprès d'API-Agro, de ses actionnaires historiques et de la Banque des Territoires.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media