Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[Agtech] Dilepix boucle une première levée de fonds de 1 M€

Levée de fonds La start-up rennaise Dilepix a développé une solution permettant d’automatiser la surveillance agricole. Cette levée de fonds doit lui permettre d’accélérer la commercialisation de sa plateforme cloud lancée au CES en janvier dernier.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

[Agtech] Dilepix boucle une première levée de fonds de 1 M€
Aurélien Yol et Alban Pobla, cofondateurs de Dilepix, en mars 2018. © Dilepix

Sur ce marché à fort potentiel qu’est l’Agtech, Dilepix entend miser sur les perspectives qu’offre l’intelligence artificielle. Au CES en 2019, la start-up de Rennes avait lancé la commercialisation de son premier produit : une plateforme cloud qui permet d’analyser automatiquement les images captées par un robot, une caméra ou un drone dans un champ ou un bâtiment d’élevage. "Notre algorithme permet de détecter et localiser avec précision dans l’espace les menaces et opportunités végétales et animales. Et de générer automatiquement des alertes", détaille Aurélien Yol, co-fondateur de la start-up en mars 2018 avec Alban Pobla.

 

Des fonds et des business-angels

Pour accélérer son développement, Dilepix vient de lever un million d'euros. Plusieurs fonds participent à cette opération en amorçage : le fonds régional Breizh Up, le Crédit agricole Ille-et-Vilaine expansion, Sofimac Innovation mais aussi IT Translation. Ce dernier a vocation à accompagner la création de start-up techno-numériques issues du monde de la recherche. Il était déjà présent au tour de table de Dilepix, née d’un transfert de technologie de l’Inria Rennes-Bretagne-Atlantique. Deux business-angels investissent également dans la start-up : Eric Lalardie et Christophe Duhamel qui a notamment cofondé le site de cuisine Marmiton.

 

De nouveaux recrutements

Cette levée de fonds va notamment permettre à Dilepix de renforcer son équipe. Un premier salarié a été recruté en décembre 2018. Trois recrutements sont prévus d’ici à la fin de l’été. L’équipe devrait atteindre 15 à 20 salariés d’ici fin 2020. Dilepix prévoit des recruter un commercial, un profil marketing, mais surtout des ingénieurs et des développeurs. La société entend ainsi développer de nouvelles applications pour sa plateforme et travailler sur une version embarquée de sa technologie. Car Dilepix entend nouer des partenariats techniques et technologies avec des équipementiers agricoles afin d’embarquer directement sa technologie sur des capteurs et des produits fixes comme mobiles.

 

Le contrôle robotique par la vision

Dilepix va aussi poursuivre ses travaux de recherche autour du contrôle robotique par la vision. Car la start-up ne perd pas de vue l’un de ses objectifs. "Intégrer du contrôle robotique par la vision au sein de nos solutions nous permettra, à terme, de pouvoir cartographier et agir en temps réel de manière automatique sur les menaces ou opportunités détectées." Pour ce projet de R&D, Dilepix a été lauréat du concours I-Lab en 2018. Incubée Village by CA d’Ille-et-Vilaine, la jeune pousse vient aussi de rejoindre le programme Deeptech North America - Netva de Bpifrance.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media