Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Aide à la conduite : Coyote tremble désormais face à Waze

Le patron de l'entreprise française Coyote se dit victime de "concurrence déloyale" de la part de Waze. Selon lui, la start-up rachetée par Google en juin 2013 livre l'emplacement exact des radars fixes, ce qui est interdit par la législation française. Mais avec son abonnement payant, Coyote aurait surtout de plus en plus de mal à s'imposer face à son concurrent gratuit et qui bénéficie de la force de frappe du géant américain.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Aide à la conduite : Coyote tremble désormais face à Waze
Aide à la conduite : Coyote tremble désormais face à Waze © L'Usine Nouvelle

Vers une nouvelle polémique sur les avertisseurs de radars ? Avec l'interdiction en 2012 de ces appareils sur le territoire français, les fabricants avaient été contraints de les transformer en avertisseurs de "zones dangereuses". Mais, près de deux ans après l'entrée en application de cette loi, tout le monde ne respecterait pas les règles du jeu...

"Concurrence déloyale"

L'application pour smartphones Waze, rachetée à prix d'or par Google en juin dernier, "indique la localisation exacte des radars et les contrôles d'alcoolémie, ce qui est contraire à la réglementation française", accuse Didier Quillot, patron du français Coyote, dans un article publié par Les Echos ce lundi 16 décembre. Se disant "victime de concurrence déloyale", le dirigeant explique qu'il réclame en vain depuis un an une réaction des pouvoirs publics.

La bête noire de Coyote

Un peu plus loin dans l'article, Didier Quillot fait cependant mine de ne pas considérer Waze comme un adversaire direct : il évoque "une application légèrement concurrente" et dit ne pas avoir constaté de ralentissement de son activité. Pourtant, en l'accusant pour la deuxième fois en quelques mois de ne pas respecter la réglementation française, Waze apparaît bien comme la nouvelle bête noire de Coyote, qui fonctionne grâce à des abonnements payants d'environ 12 euros par mois. Gratuit et reposant sur les informations croisées d'un nombre croissant d'utilisateurs, la petite start-up israélienne bénéficie notamment de son intégration à Google Maps mise en place depuis son rachat.

 

 

Changement d'attitude

En octobre 2012, le même Didier Quillot affichait pourtant une confiance à toute épreuve face à l'arrivée de Waze. Dans une interview réalisée par Challenges à l'occasion du salon de l'automobile, le patron de Coyote se livrait d'ailleurs à une violente charge contre les services gratuits : "ce qui est gratuit a moins de valeur parce que c'est moins fiable et moins qualitatif que les informations remontées en tant réél par notre base d'abonnés", ajoutant qu'il ne croyait pas au modèle de la "publicité sur mobile".

Mais en affrontant Waze, Coyote s'oppose désormais à Google, qui a démontré la viabilité de ce modèle. En 2013 selon une étude du cabinet eMarketer, le géant américain devrait ainsi capter plus de la moitié des 16,6 milliards de revenus générés par la publicité sur appareils mobiles.

Julien Bonnet

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

8 commentaires

ruzboutou
19/02/2015 09h56 - ruzboutou

Ce qui ne lasse pas d'étonner ce sont les propos de ce Monsieur, je pense qu'il ferait bien de s'acheter un smartphone et d'installer Waze dessus, à contrario de ses assertions Waze ne donne pas l'emplacement exact des radars fixe et ce depuis de nombreux mois, comme le coyotte il n'indique que les zones de danger et au plus prêt il reste quand même un rayon de 5km .... le GPS de ma 308 donne un rayon bien plus court d'environ 2km. Pour les signalements des forces de l'ordre il n'est pas stipulé si elle sont en mode piège à fric ou en mode intervention, preuve en est au temps de la protection des portiques pour poids lourd plein de signalement étaient diffusés concernant des bus de CRS ou de gendarmerie stationnés à leurs pieds pour éviter leur dégradation. Quand la mauvaise foi d'un dirigeant fait le buzz il est important de juger par sois même et de se faire sa propre opinion. Le reste n'est que du fantasme à l'état pur. Petit rappel, Waze avant d'appartenir à notre pote Google était issus d'une start up Israelienne ..... A bientôt sur la route à tous mes amis wazeurs

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Nico
24/06/2014 11h11 - Nico

Waze est devenu aujourd'hui la référence sur le marché... C'est ça la force d'une réseau social... J'ai testé les 2 et effectivement Waze est plus performant et réactif. Merci encore à Google.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Reloufifi278
14/03/2014 21h45 - Reloufifi278

Je préfère donner 39€, par an (coyote) à une jeune entreprise française que de favoriser le géant américain. De plus Coyote signale les radars de vitesse moyenne, ce que ne fait pas waze......

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Joseestaires
09/01/2014 22h22 - Joseestaires

Bonsoir Moi qui pensait acheter un coyote , je vais garder mes sous pour un autre achat. Merci de vos commentaires Il vaut s'aider ... Chose qui est de moins en courant dans nos années 2000 . José de ESTAIRES 59 nord de France

Répondre au commentaire | Signaler un abus

munny
30/12/2013 19h52 - munny

En supprimant les anciennes versions d'icoyote il a perdu un grand nombre d'éclaireur. Il se croit indétrônable. Quelle prétention. certains gratuits ont l'option législation française ou pas pour rester dans la loi. Waze n'a qu'a faire une case a option....Il n'y a même pas pensé mais c'est vrai que lui c'est du payant.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

weedhopper
23/12/2013 20h28 - weedhopper

Une visite sur le forum de coyote s'impose : vous serez stupéfait de l'intolérance et de l'agressivité des modérateurs envers les clients qui osent se plaindre du moindre problème. Vous ne trouverez pas la moindre allusion au problème Waze : censuré !!!!!

Répondre au commentaire | Signaler un abus

dauphin98
18/12/2013 10h37 - dauphin98

C'est surtout un mauvais perdant, qui n'a même pas été capable de défendre les automobilistes quand Sarko a voulu interdire les dispositifs d'aide à la détection... Il s'est fait les c. en or pendant des années, et maintenant pratique la mauvaise foi...

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Picard
17/12/2013 21h28 - Picard

Il serait étonnant que Coyote survive à ça. J'ai un coyote nouveau modèle, et franchement j'en suis pas content. 12 Euros d'abonnement mensuel c'est exagérer. 10 Euros par an et encore. De toute manière, nul doute que coyote ne tiendra pas face au gratuit... Un bon conseil aux futurs acheteurs, gardez vos sous et n'achetez pas sans avoir au moins essayé waze. Moi c'est trop tard, mais je ne renouvelle plus jamais mon abonnement coyote; autant jeter son argent par la fenêtre. J'achète ma viande, mon pain, et ma soupe là où ça me coûte le moins.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale