Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Airbnb lève un milliard de dollars pour se préparer à l'après pandémie de Covid-19

Levée de fonds Airbnb, la plate-forme de location de logement entre particuliers, lève un milliard de dollars. Annoncés en pleine pandémie de Covid-19, ces fonds doivent permettre à Airbnb de renforcer sa communauté d'hôtes afin d'être dans la position la plus favorable possible lorsque les voyages pourront reprendre, ainsi que de booster son offre de location longue durée.
mis à jour le 07 avril 2020 à 12H00
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Airbnb lève un milliard de dollars pour se préparer à l'après pandémie de Covid-19
Airbnb lève un milliard de dollars pour se préparer à l'après pandémie de Covid-19 © Airbnb

Une levée de fonds d'ampleur pour se préparer à l'après pandémie de Covid-19. Airbnb a annoncé lundi 6 avril 2020 lever 1 milliard de dollars auprès de Silver Lake et Street Partners. Une levée de fonds en créance et en capitaux propres, ajoute Airbnb qui ne précise pas la répartition des montants. Cet apport financier va permettre à Airbnb de poursuivre ses investissements pour consolider la communauté d'hôtes sur le long terme.

Airbnb au ralenti

Airbnb est fortement touché par la pandémie de Covid-19 puisque qu'un tiers de l'humanité est confiné. En France, plusieurs villes vont jusqu'à prendre des arrêtés municipaux pour interdire pour la location sur Airbnb et les réservations dans les hôtels durant les vacances de Pâques.

La plate-forme de location entre particuliers veut donc se préparer à l'après pandémie. Airbnb est persuadée que les gens voudront continuer à voyager, que ce soit pour des raisons personnelles ou professionnelles, mais que les usages évolueront un peu. "Nous verrons une nouvelle flexibilité dans la façon dont les gens vivent et travaillent, ce qui signifie qu'ils ne seront pas attachés à un seul endroit, analyse le cofondateur et CEO Brian Chesky dans un communiqué. Et avec un intérêt naissant pour des voyages proches de chez eux, nos clients chercheront des lieux à visiter à proximité et des expériences locales".

LA LOCATION LONGUE DURÉE

Face à ce constat, Airbnb a décidé de se focaliser sur trois "produits" principaux. Premièrement, le site de location entre particuliers veut se concentrer sur ses hôtes et renforcer leur nombre afin de répondre à toutes les demandes qui sont faites. Un enjeu important alors que la société américaine doit faire face  à leur grogne suite aux très nombreuses annulations liées à l'impossibilité de se déplacer. Fin mars, Brian Chesky a annoncé la création d'un fonds de 250 millions de dollars pour aider ces hôtes face aux annulations en cascade ainsi que 10 millions de dollars de subventions pour les 'supers hôtes'.

Airbnb veut également se concentrer sur les séjours de long-terme, comme ceux des étudiants ayant besoin d'un logement pendant leurs études ou des personnes en mission de travail longue durée loin de chez eux. Enfin, Brian Chesky ajoute vouloir développer la partie "Airbnb Experiences", qui permet aux hôtes d'animer des activités.

Au-delà du Covid-19, Airbnb doit aussi faire face à la gronde de certaines villes françaises. Ces dernières années, elles sont de plus en plus nombreuses à écouter la colère des hôteliers face à l'arrivée de Airbnb et à tenir en partie responsable la plate-forme de l'augmentation du prix des loyers. Certaines villes cherchent donc à réguler les locations sur Airbnb. Par exemple, depuis le 1er janvier 2020, plusieurs villes françaises limitent la location des résidences principales à un maximum de 120 nuits par année civile.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media