Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Airbnb ne proposera plus de logements en Chine

Vu ailleurs La plateforme américaine Airbnb jette l'éponge. Le Covid-19 et la concurrence locale auront eu raison de ses efforts pour se développer sur le marché chinois.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Airbnb ne proposera plus de logements en Chine
Airbnb ne proposera plus de logements en Chine © Airbnb

Les touristes qui seraient tentés par un voyage en Chine malgré la politique "zéro Covid" drastique du régime ne doivent pas compter sur Airbnb pour un hébergement cet été. L'entreprise s'apprête à quitter le marché chinois, selon les informations de CNBC. Les hébergements disparaîtront d'ici à l'été mais la société conserverait des effectifs de quelques centaines de personnes dans le pays pour développer son offre à destination des touristes chinois partant à l'étranger, selon les deux sources citées par le média.


Loin derrière le "Airbnb chinois"

La Chine, où Airbnb est présent depuis 2016, représente environ 1% des revenus de la plateforme selon CNBC. Dans ses derniers résultats trimestriels, Airbnb indiquait qu'il s'agissait d'un marché essentiellement tourné vers les voyageurs, plutôt que vers les hôtes. Dans son rapport annuel, l'entreprise expliquait qu'elle "pourrait ne jamais atteindre la rentabilité ou un taux de pénétration de l'offre important sur ce marché". Elle soulignait aussi les difficultés relatives aux réglementations locales concernant les investissements  étranger, ainsi qu'aux diverses contraintes imposées par le gouvernement.

Airbnb a changé de nom en Chine en 2017, où l'entreprise s'appelle Aibiying. Son plus gros concurrent, loin devant l'américain en nombre de logements listés, est Tujia. La plateforme chinoise se différencie en gérant elle-même, ou via des tiers, les logements mis en location, qui sont contrôlés de visu. Elle propose en outre des services additionnels (ménage, prêt de vélos, cuisinier, etc.). Selon le Financial Times, Airbnb proposait en 2020 quelque 150 000 offres d'hébergement en Chine, contre 1,2 million pour Tujia.

La plateforme s'est relevée du Covid-19

Aibnb a annoncé au premier trimestre une croissance de son volume de réservations de 73% par rapport à la même période en 2019, l'année précédant la crise du Covid-19, et une croissance de son chiffre d'affaires de 80% à 1,5 milliard de dollars (pour une perte nette de 19 millions de dollars). Mais la firme ne s'est pas remise du Covid avec autant de vigueur en Chine, où les confinements se poursuivent, et même se renforcent.

Il y a deux semaines, Airbnb a annoncé plusieurs nouveautés sur sa plateforme, avec le lancement de nouvelles catégories de recherche (plage, design, cuisine équipée, vignoble…), la possibilité d'organiser des séjours combinés (réservation de deux logements différents sur le même voyage), et la création d'une assurance voyage incluse et gratuite, qui offre des garanties aux voyageurs contre les déconvenues du fait des propriétaires.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.