Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Airbus modernise les briefings de l'Armée de terre avec de la réalité augmentée

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Airbus Defence and Space veut remplacer les traditionnelles caisses à sable des forces terrestres par des cartes interactives en réalité augmentée. Elles sont plus précises, plus rapides à déployer et permettent la collaboration entre plusieurs sites.

Airbus modernise les briefings de l'Armée de terre avec de la réalité augmentée
Airbus modernise les briefings de l'Armée de terre avec de la réalité augmentée © Airbus Defence

Airbus Defence and Space est présent sur le salon Eurosatory 2018 avec plusieurs démonstrations innovantes, dont une à base de réalité augmentée. Il s'agit de l'Holographic Tactical Sandbox, une solution en cours de développement qui n'est pas encore commercialisée. Elle a pour objectif de virtualiser la préparation de missions, les briefings et les répétitions avant exécution pour les forces terrestres.

En effet, à l'heure actuelle les forces armées utilisent une caisse à sable posée par terre dans laquelle ils recréent le relief du terrain. Un processus long et imprécis. L'application d'Airbus DS utilise des casques Microsoft HoloLens pour remplacer cette caisse à sable par une carte en réalité augmentée.

 

Des briefings dématérialisés

Les avantages de ce système plus moderne sont nombreux. A commencer par le fait que la carte étant dématérialisée, un même briefing peut avoir lieu simultanément sur plusieurs sites géographiques. "Dix intervenants portant chacun un casque peuvent être briefé en brigade en même temps que dix autres en centre de commandement," donne en exemple François Lebeaupin, responsable du produit chez Airbus DS.

"Nous ne sommes pas trop limité par le nombre de connexions. Les casques HoloLens sont autonomes et les données cartographiques sont stockées sur un petit serveur local. La connexion sécurisée entre les sites ne fait donc transiter qu'un faible nombre de données."

 

Des cartes en 3D haute définition et interactives

Un autre intérêt est l'intégration avec Airbus Fortion TacticalC2, la solution logicielle de commande et contrôle d'Airbus Defence and Space. Dans la démonstration faite à Eurosatory 2018, une mission est échantillonnée en cinq phases qui sont ensuite importées dans Holographic Tactical Sandbox. Plusieurs types de cartes sont disponibles : issues des satellites Pléiades, présentant des courbes de niveaux et la toponymie ou images aériennes.

L'opérateur peut déplacer la carte, recentrer, zoomer et dézoomer et jouer un scénario précréé qui montre comment les unités sont déployées sur le terrain, par quelles routes elles avancent et comment elles font de la reconnaissance. Il est aussi possible d'interagir en créant des objectifs sous forme de cercles, en indiquant des lignes de contact avec les ennemis, ou en disposant des flèches d'attaque pour montrer l'intention donnée lors de la mission. Le tout est ensuite ré-exportable vers le système de commandement.

 

Des expérimentations avec l'armée française avant la fin d'année

Le projet Holographic Tactical Sandbox est développé en interne par quatre personnes depuis environ un an. Des expérimentations auront lieu d'ici la fin de l'année avec la section technique de l'Armée de terre française (Stat). "Avoir leurs retours nous permettra d'affiner les spécifications de l'outil", explique François Lebeaupin. Il sera ensuite commercialisé auprès de la clientèle d'Airbus Defence and Space (y compris à l'export).

Par ailleurs, bien que le système ait été pensé pour les forces terrestres, il pourrait également être décliné pour les autres armées et notamment le domaine aérien. "La 3D permet d'afficher l'altitude et les couloirs aériens, tandis qu'en 2D on superpose les hauteurs, ce qui permet vite devenir confus," commente François Lebeaupin.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale