Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Airbus veut faire oublier aux passagers qu'ils sont dans un avion grâce à des casques de réalité virtuelle

Airbus a-t-il trouvé la solution idéale pour les phobiques de l'avion ? L'avionneur européen explore la possibilité, à travers un dépôt de brevet, d'équiper les passagers de casques de réalité virtuelle pour leur faire oublier qu'ils se trouvent à l'intérieur d'un avion.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Airbus veut faire oublier aux passagers qu'ils sont dans un avion grâce à des casques de réalité virtuelle
Airbus veut faire oublier aux passagers qu'ils sont dans un avion grâce à des casques de réalité virtuelle © Airbus

Airbus ne manque pas d'imagination pour inventer la cabine d'avion du futur. Si certains pensent à remplacer les hublots par des écrans géants, l'avionneur européen explore une autre piste : la réalité virtuelle. L'arrivée de casques fonctionnels - avec la montée en puissance d'Oculus, notamment - inspire le fabricant d'avions. Plutôt que de mettre à disposition des passagers un casque audio et un écran personnel, pourquoi ne pas leur proposer un masque, ou un casque, de réalité virtuelle, pour une immersion totale ?

conjurer l'ennui, et le stress

D'après le texte du brevet soumis aux autorités américaines, cette solution technique permettrait de traiter deux problèmes : l'ennui éprouvé par les passagers lors de longs vols, et le stress pouvant aller jusqu'à une peur phobique. Le casque imaginé par Airbus permettrait au passager de s'isoler partiellement ou totalement de l'environnement extérieur pour visionner des films, jouer à des jeux vidéo ou s'immerger dans un bureau virtuel pour travailler. Airbus ne ferme aucune porte et prévoit la possibilité de diffuser des sons et des odeurs via son dispositif relié au siège.

Bien entendu, comme toujours lorsqu'un brevet est déposé, il s'agit d'une démarche défensive visant à protéger sa propriété intellectuelle, plutôt qu'une démarche offensive indiquant que le déposant souhaite réellement développer son invention. En tout cas, cela nourrit la réflexion de tous ceux qui planchent sur l'aménagement intérieur des avions du futur.

Sylvain Arnulf

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale