Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Akeneo lève 11 millions d'euros pour s’internationaliser

Levée de fonds Pour accélérer le déploiement de sa solution PIM (Product Information Manager), le nantais Akeneo vient de boucler une 3ème levée de fonds d'un montant de 11 millions d'euros
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Akeneo lève 11 millions d'euros pour s’internationaliser
Trois des quatre associés d'Akeneo : Frédéric de Gombert, Benoit Jacquemont et Nicolas Dupont © Akeneo

11 millions d'euros, c’est le montant que vient de lever Akeneo. Il s’agit de la 3ème opération financière que mène la start-up nantaise, quatre ans après son lancement. L’entreprise a séduit le fonds Partech Venture et Alven capital, qui avait déjà investi 1,8 M€ en 2014. Frédéric de Gombert, le président d’Akeneo et Benoit Jacquemont, Nicolas Dupont, Yoav Kutner, fondateurs, restent majoritaires.
 

Des bureaux à l’international

Akeneo édite une solution PIM - Product Information Management - open-source, permettant aux entreprises d’optimiser la gestion de leurs informations produits (prix photos, fiches techniques….) dans une logique commerciale multicanal. Via cette levée de fonds, la start-up entend accroitre son développement à l’international, notamment aux USA et en Europe. En 2016, la PME a ouvert des bureaux à Boston et Düsseldorf. La création d’un bureau à Londres est envisagée.
 

Le marché américain

Discrète sur son activité, Akeneo mentionne réaliser 60 % de son chiffre d’affaires à l’international. "2016 a été une très bonne année, notamment aux Etats-Unis où le marché est de plus en plus mature. C'est donc le bon timing pour donner un coup d'accélérateur", explique Frédéric de Gombert. Pour son développement aux USA, la PME peut notamment compter sur le soutien de Yoav Kutner, associé et Roy Rubin, membre du board d’Akeneo, tous deux co-fondateurs de la plateforme Magento.
 

Double modèle économique

Akeneo déploie deux versions de sa solution PIM, en licence open-source. La start-up nantaise mentionne 40 000 installations de la version gratuite de son logiciel, auquel participe une communauté de 2 500 contributeurs. La version Entreprise d’Akeneo PIM compte une centaine de clients, avec des références comme Adidas, Samsung, Nuxe ou Carrefour. La société s’appuie sur un réseau de 50 partenaires intégrateurs et emploie 65 salariés entre Nantes, Boston et Düsseldorf, la start-up. Son effectif doit doubler dans le courant 2017. Akeneo recrutera notamment une trentaine de développeurs.
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media