Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Alcatel-Lucent Enterprise propose le passeport médical numérique d'InnovHealth à ses employés

Alcatel-Lucent Enterprise (ALE International) fournit à ses employés un PassCare. Ce passeport médical numérique, développé par la start-up InnovHealth, permet aux citoyens d'accéder à leurs données de santé et de les partager avec les professionnels de leur choix. Cette solution se présente sous la forme d'une plateforme logicielle interactive qui utilise la technologie de communication dans le cloud Rainbow d'ALE et la blockchain privée ChainForHealth.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Alcatel-Lucent Enterprise propose le passeport médical numérique d'InnovHealth à ses employés
Le PassCare est matérialisé sous la forme d'une carte destinée aux citoyens et sur laquelle figure un flash code et une clé personnelle publique unique connectée à la plateforme web. © InnovHealth

La start-up InnovHealth a séduit Alcatel-Lucent Enterprise (ALE) avec son PassCare. L'entreprise a annoncé mercredi 30 janvier 2019, à l'occasion de ses 100 ans, qu'elle va fournir à ses salariés ce passeport médical numérique. Ce contrat est le premier partenariat mondial signé par la start-up InnovHealth depuis sa création en 2016.

 

Le PassCare est un passeport de santé numérique permettant la récupération et le partage instantané et sécurisé des données de santé par les citoyens. Cette solution se présente sous la forme d'une "plateforme logicielle interactive de communication et de partage de l'information médicale", résume à L'Usine Digitale le Dr Adnan El Bakri, fondateur d'InnovHealth. Ses utilisateurs peuvent récupérer et classer toutes leurs données de santé et permettre leur exploitation par les professionnels de santé de leur choix. La solution repose sur une blockchain privée appelée ChainForHealth.

 

Deux solutions PassCare : pour les citoyens et les professionnels

Le PassCare est matérialisé sous la forme d'une carte destinée aux citoyens et sur laquelle figure un flash code et une clé personnelle publique unique qui est connectée à la plateforme web. InnovHealth a conçu deux niveaux pour l'utilisation du PassCare. Le premier, commercialisé depuis un an à 2,99 euros par mois, s'adresse aux particuliers. Tout citoyen peut demander ce passeport médical afin d'y renseigner ses informations de santé et y donner l'accès aux professionnels de son choix. Les professionnels de santé n'ont pas besoin d'avoir PassCare pour compléter le dossier de ces personnes.

 

InnovHealth a développé un second produit à la "demande des professionnels de santé intéressés par le fait de ne pas avoir à attendre que les patients reviennent les voir pour leur transmettre des informations", explique Dr Adnan El Bakri. Ce PassCare sera commercialisé à 89 euros par mois dès février 2019, précise-t-il. Le professionnel de santé pourra télécharger lui-même l'application et n'aura pas à changer de logiciel métier. Il pourra ensuite distribuer les PassCare à ses patients qui en bénéficieront sans avoir à s'acquitter des 2,99 euros par mois.

 

InnovHealth utilise la solution Rainbow d'Alcatel-Lucent Enterprise

Les services de communication interactive proposés par InnovHealth reposent sur la solution Rainbow développée par Alcatel-Lucent Enterprise. Cette dernière est "une plateforme de collaboration et de communication dans le cloud pouvant héberger des données de santé", explique à L'Usine Digitale Nicole Hill, directrice monde des activités Santé d'ALE. Pour Alcatel-Lucent Enterprise, qui cherche à développer des outils pour "optimiser les parcours de santé", ce partenariat est logique, ajoute-t-elle.

 

Grâce à cette solution InnovHealth veut développer des services de prévention, d'alerte ou de dépistage automatique afin de "proposer un service de télémédecine personnalisé basé sur les données de santé du patient", explique le Dr Adnan El Bakri. En plus du développement de ces algorithmes d'intelligence artificielle, InnovHealth envisage d'ajouter automatiquement au PassCare les données provenant des objets connectés.

 

"Un modèle économique viral", selon le Dr Adnan El Bakri

Si InnovHealth propose de vendre directement aux citoyens des PassCare, son principal relai de croissance est le BtoBtoC. La jeune pousse conclue des partenariats avec des intermédiaires (entreprise, réseau de pharmacies, mutuelle…) distribuant eux-mêmes les PassCare. Le Dr Adnan El Bakri parle d'un "modèle économique viral permettant de se déployer massivement".

 

Les ambitions d'InnovHealth ne s'arrêtent pas là puisque la start-up devrait prochainement annoncer un partenariat avec un Etat africain."Ce pays veut avoir une sorte de première carte vitale qui soit connectée", explique le Dr Adnan El Bakri. Derrière les enjeux de prévention et de suivi des populations sont immenses. Et un tel contrat pourrait propulser la start-up qui ambitionne d'avoir distribué un million de PassCare en décembre 2019.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale