Alcatel-Lucent : trois opérateurs prêts à jouer le jeu du "patriotisme" économique

Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg a assuré que trois des quatre opérateurs télécoms français avaient accepté de faire preuve de "patriotisme" vis-à-vis de l'équipementier en difficulté Alcatel-Lucent, lors des questions à l'Assemblée nationale.

Partager
Alcatel-Lucent : trois opérateurs prêts à jouer le jeu du

Interrogé ce mardi 15 cotobre à l'Assemblée nationale sur les difficultés que traverse l'équipementier franco-américain Alcatel-Lucent, Arnaud Montebourd a déclaré que la solution passerait "par une remobilisation de l'ensemble des opérateurs européens et leur capacité à faire preuve d'une une sorte de patriotisme européen. C'est-à-dire d'abord adresser leurs commandes à des équipementiers télécoms européens".

Le ministre du Redressement productif a également indiqué qu'avec la ministre déléguée à l'économie numérique Fleur Pellerin, ils avaient "demandé à nos quatre opérateurs téléphonique dans le mobile de prendre des décisions qui soient davantage patriotiques".

"Trois d'entre eux nous ont déjà répondu positivement. Nous attendons le quatrième et nous ne serons pas déçus, je l'espère", a-t-il déclaré.

D'après l'AFP qui cite une source proche du dossier, dans le déploiement de leurs réseaux mobiles, Orange utilise à égalité du matériel d'Alcatel-Lucent et du Suédois Ericsson, Bouygues Telecom utilise à 50% du matériel Ericsson et à 50% celui du Chinois Huawei et, enfin, SFR emploie 20% de matériel d'Alcatel-Lucent, et pour 40% chacun ceux de Huawei et du Finlandais Nokia Siemens Networks (NSN). De son côté Free travaille uniquement avec NSN.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS