Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Aletiq lève 1,5 million d’euros pour se déployer en France

Levée de fonds Solution de gestion du cycle de vie d’un produit, logiciel PLM, Aletiq entend se démarquer par sa simplicité d’utilisation et sa facilité à se déployer au sein des PME et ETI. Après avoir finalisé son logiciel, la start-up parisienne achève une levée de fonds d’1,5 million d’euros pour s’implanter largement en France.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Aletiq lève 1,5 million d’euros pour se déployer en France
Les ETI utilisant la solution PLM Aletiq gagnent en simplicité et en productivité. © Aletiq

"Nos clients évaluent les gains de productivité à plus de 50% grâce à Aletiq", se réjouit Geoffrey Ricard, co-fondateur d’Aletiq fin 2019. Les trois diplômés de CentraleSupélec à l’origine de la start-up ont développé une solution PLM (product lifecycle management) ou gestion du cycle de vie d’un produit.

Alors que ce type d’outils nécessite généralement près de 40 heures de formation et plusieurs mois de déploiement, Aletiq souhaite se différencier par sa simplicité. "Ces solutions existent depuis dix ans mais développées pour de grands groupes, elles répondent à des besoins complexes qui ne sont pas adaptés aux ETI et PME. Nous avons imaginé une alternative moins complexe, plus légère qui ne nécessite qu’une heure de formation et à peine un mois pour être déployée."

La solution vise à répondre à des problèmes de qualité engendrés par le manque de communication et de visibilité sur les caractéristiques produit à cause d’un fonctionnement en silo des différents services des industries. Les conséquences peuvent notamment se traduire par des rebus ou encore des pénalités de retard.

L’essentiel des fonctionnalités

Le logiciel Aletiq intervient sur deux axes majeurs. Le premier concerne la gestion de données à commencer par la conception en centralisant les données avec des modèles 3D, des nomenclatures, des cahiers des charges ou des spécifications techniques. "Nous gérons les configurations pour englober les données et suivre les évolutions."
 


Pour la phase d’industrialisation, Aletiq regroupe les procédures, les instructions de fabrication comme les programmes d’usinage auxquels peut se référer l’opérateur. Enfin, Aletiq intègre la procédure de contrôle et ainsi permet à tous les services de partager une vision commune. Aletiq se compose également de systèmes workflow pour assurer le suivi dans le cas de modifications techniques avec un circuit d’analyse d’impact, de validation pour aboutir jusqu’à la diffusion. "Nous disposons aussi de jalons de projets client pour les suivre de la demande à la définition de la pièce en amont de la production."

 

Poursuivre le développement

Aujourd’hui une dizaine de clients, des industries manufacturières évoluant dans l’aéronautique, l’aérospatial, le médical, l’automobile ou encore les machines spéciales, ont choisi Aletiq. Pour développer sa commercialisation, la start-up vient de finaliser une levée de fonds d’1,5 million d’euros afin de doubler ses effectifs pour passer de dix à 20 personnes.

"Nous avons d’abord investi sur l’aspect technique, nous souhaitons désormais renforcer notre équipe commerciale pour nous étendre en France et, selon les opportunités, à l’international avant une série A à l’horizon 24 mois." D’un point de vue technique, Aletiq évolue constamment. "Nous travaillons sur des brides d’intelligence artificielle pour améliorer encore notre rapidité de déploiement en collectant et planifiant les données."

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.