Algolia, le "Google" des entreprises, lève 150 millions de dollars

La start-up Algolia, qui développe des API permettant d'intégrer des fonctionnalités de recherche rapide sur un site internet, a annoncé un tour de table de 150 millions de dollars. Ce dernier porte sa valorisation à 2,25 milliards de dollars et lui confère le statut de licorne. Fondée en France où elle conserve la moitié de ses salariés, avant de s'expatrier à San Francisco, Algolia souhaite utiliser ces fonds pour accélérer son déploiement et élargir ses services.

Partager
Algolia, le

Algolia, le spécialiste de la recherche en SaaS, a annoncé le 28 juillet une levée de fond en série D de 150 millions de dollars, ce qui porte son financement total à 315 millions de dollars. La start-up est valorisée à 2,25 milliards de dollars, soit le quadruple par rapport à sa série C d'octobre 2019, et décroche ainsi le statut de licorne.


Ce tour de table a été mené par Lone Pine Capital avec la participation de Fidelity Management & Research Company LLC, Steadfast Capital Ventures et Glynn Capital. D'autres investisseurs tels que Accel, Salesforce Ventures, DAG, Owl Rock et World Innovation Lab, y ont également participé.

Reflet de "l'hypercroissance"
Née en France en 2014 avant de déménager à San Francisco, Algolia met au point des API permettant d'intégrer des fonctionnalités de recherche rapide sur un site internet, une application ou le CRM d'une entreprise. La jeune pousse, créée par deux anciens de Thales, Nicolas Dessaigne et Julien Lemoine, s'est imposée comme le leader du "search as a service".

"Ce dernier investissement reflète l'hypercroissance d'Algolia alimentée par la demande de logiciels API 'building block' qui augmentent la productivité des développeurs, la croissance du commerce électronique et la transformation numérique", commente la pépite dans un communiqué.

Financer son expansion
La licorne compte à ce jour plus de 10 000 clients dans plus de 100 pays, dont certains grands noms tels que Slack, Stripe, Medium, Zendesk et Lacoste. Algolia prévoit d'utiliser cet investissement pour faire évoluer son produit et répondre à la demande croissante pour ses solutions de recherche et de recommandation. La jeune pousse ambitionne également de financer son expansion sur de nouveaux marchés et trouver de nouveaux cas d'usage.


En plus de son API de recherche, Algolia a développé d'autres solutions, comme la recommandation de produits en temps réel sur un site d'e-commerce avec Algolia Recommend qui a vu le jour grâce au rachat de la start-up américaine MorphL début 2021. Pour atteindre ses objectifs, Algolia a multiplié les embauches au cours des 18 derniers mois alimentant ses équipes d'anciens cadres de Dropbox, Capgemini, Adobe ou encore Salesforce. A date, la moitié de ses 500 salariés sont situés en France.

Une IPO prochaine ?
Julien Lemoine ne s'en cache pas. Une future introduction en bourse est l'une des prochaines étapes. "On a atteint un degré de maturité qui nous permet de projeter une entrée en Bourse dans un avenir assez proche, mais on veut garder le plus de portes ouvertes possible", a répondu le CTO, interrogé par Les Echos.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS