Alibaba est en discussion pour investir 3 milliards de dollars dans le service de VTC asiatique Grab

Alibaba pourrait investir 3 milliards de dollars dans le service de VTC singapourien Grab et racheter les parts détenues par Uber. Un investissement bienvenu pour l'entreprise de mobilité, qui comme beaucoup d'autres dans ce secteur, est en difficultés en raison de la pandémie de Covid-19.

Partager
Alibaba est en discussion pour investir 3 milliards de dollars dans le service de VTC asiatique Grab

Alibaba serait actuellement en discussion dans le but d'investir 3 milliards de dollars dans Grab, un service de VTC basé à Singapour et qui opère en Asie, rapporte Bloomberg. Un gros investissement pour Alibaba qui, jusqu'à présent, n'a fait que des incursions assez limitées dans le domaine du transport de personne. Depuis mars 2019, l'entreprise participe à une alliance rassemblant constructeurs automobile et grandes entreprises technologiques pour contrer l'hégémonie du service de VTC chinois Didi Chuxing.

Rachat des parts d'Uber
Alibaba profiterait de cet investissement pour racheter les parts de Grab détenues par Uber. Les deux entreprises de VTC se sont longuement affrontées avant de parvenir à un accord en 2018. Grab s'est emparé des activités de transport et de livraison de nourriture d'Uber en Asie du Sud-Est. En contrepartie, l'Américain a pris une participation de 27,5% dans Grab, qui pourrait être contraint de lui reverser 2 milliards de dollars s'il n'entre pas en bourse d'ici la première moitié de l'année 2023.

Ce sont ces parts qu'Alibaba chercherait à racheter. Comme bon nombre de start-up dans ce secteur, Grab est en difficulté et traverse une période compliquée en raison de la pandémie de Covid-19. De plus, la start-up mène une bataille coûteuse contre son rival asiatique Gojek à coût de tarifs préférentiels et de campagnes publicitaires. Un combat similaire à celui qu'il avait mené contre Uber avant que les entreprises ne parviennent à se mettre d'accord.

Accéder aux données des utilisateurs de Grab
En cas d'investissement, Alibaba pourrait accéder aux données de Grab sur ses millions d'utilisateurs répartis dans huit pays, sur sa flotte de livraison grandissante et même mettre un pied dans ses services financiers. Une telle participation pourrait aussi bénéficier à Lazada, une société d'e-commerce dans laquelle Alibaba a investi en 2016. Les deux entreprises seraient en discussion autour de l'intégration du réseau de livraison de Grab avec Lazada, ce qui lui permettrait de reprendre du terrain face à Shopee qui est soutenue par Tencent, explique Bloomberg.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS