Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Alibaba pourrait investir 200 millions de dollars dans Snapchat

Selon Bloomberg, les discussions entre Alibaba et Snapchat, interrompues à l'été 2014, ont repris. Le Chinois pourrait investir 200 millions de dollars dans l'application mobile.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Alibaba pourrait investir 200 millions de dollars dans Snapchat
Alibaba pourrait investir 200 millions de dollars dans Snapchat © Snapchat - capture vidéo YouTube

Le géant chinois du e-commerce Alibaba s'intéresse depuis longtemps aux applications de messagerie. Il a investi en mars 2014 dans Tango, créée par le français Eric Setton, puis a lancé la version d'essai de son propre service dédié aux professionnels,  DingTalk, en fin d'année. Son concurrent japonais Rakuten voit lui aussi des synergies possibles entre e-commerce et messagerie mobile puisqu'il a racheté Viber en février 2014.

snapchap valorisé entre 15 et 19 milliards de dollars

Alibaba, fort de sa puissance financière, veut aller plus loin. Après une première tentative à l'été 2014, le Chinois a repris contact avec la start-up américaine Snapchat. Selon Bloomberg, le site de e-commerce voudrait investir 200 millions de dollars dans la start-up. C'est beaucoup, d'autant plus que la start-up n'a toujours pas de business model viable. Mais peu comparé au tour de table de 500 millions de dollars que Snapchat tente de boucler depuis février, indépendamment de l'investissement d'Alibaba (le prince saoudien Al Walid serait intéressé). Celui-ci valoriserait la jeune pousse entre 15 et 19 milliards de dollars. Soit juste derrière Uber et Xiaomi dans le classement des start-up les plus valorisées.

Snapchat est connu pour savoir dire "non" aux investisseurs, même les plus prestigieux : Evan Spiegel, le fondateur de la start-up, avait éconduit Google et Facebook en 2013. Ce dernier proposait pourtant un chèque de 3 milliards de dollars pour le racheter.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media