Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Alibaba révèle quelques détails sur Xunxi Digital Factory, son usine du futur

Le groupe Alibaba a dévoilé la semaine dernière son usine ultra moderne. Fondée en 2018 et baptisée Xunxi Digital Factory, elle vise à améliorer les processus de production en tirant parti de diverses solutions numériques, dont le cloud computing, les technologies IoT et d’intelligence artificielle.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Alibaba révèle quelques détails sur Xunxi Digital Factory, son usine du futur
Alibaba révèle quelques détails sur Xunxi Digital Factory, son usine du futur © Alibaba

Alibaba continue à innover et veut le faire savoir. Après deux ans de rodage, le géant chinois a dévoilé jeudi 24 septembre son usine du futur. La société fondée par Jack Ma a levé le voile sur quelques principes régissant cette entité incarnant sa vision du "New Manufacturing" à l’occasion du Global Lighthouse Network. Baptisée Xunxi Digital Factory, elle a été conçue comme un concentré d’innovations sur lesquelles planche Alibaba, notamment en matière de systèmes de production.

Mieux répondre, et plus vite, aux besoins des clients
Fondée en 2018, la Xunxi Digital Factory vise à développer une approche de la production centrée sur l'utilisateur en tirant parti de diverses solutions numériques, dont le cloud computing, les technologies IoT et d’intelligence artificielle. "Le but de Xunxi n'est pas seulement d'augmenter l'efficacité de la production, qui n’est qu’une partie de la chaîne de valeur", a expliqué en préambule Alain Wu, qui dirige la structure.

"Comment pouvons-nous améliorer l'offre pour répondre aux demandes des clients, qui évoluent rapidement ? Et surtout, comment pouvons-nous partager les informations sur les comportements des clients sur les plateformes numériques, et créer de nouveaux produits adaptés aux besoins ?", s’interroge Daniel Zhang, président-directeur général du groupe Alibaba.

Pour se faire la main, Alibaba a choisi de tester ses solutions pour la production de textile, secteur marqué par "une demande croissante des consommateurs pour des designs plus personnalisés, ce que la production à grande échelle est incapable de fournir", poursuit l’entreprise de Shanghai. Objectif : réduire les délais entre la création et la production, qui dépassent en moyenne les 4 mois. Or, pour Alain Wu, "il y a de fortes chances que le consommateur soit passé à autre chose au moment où les collections arrivent en magasin".

vision par ordinateur  et IOT
Pour améliorer la réactivité et l’agilité des processus de fabrication, Xunxi adopte un mode de production sur mesure, qui s’appuie sur les données de consommation et les tendances du marché en temps réel, agrégées à partir des différentes plateformes e-commerce d'Alibaba (Alibaba.com mais aussi AliExpress et Taobao).

Ce n’est donc plus la quantité de stock qui prévaut, ce qui implique de rationaliser les processus de production. Alibaba précise qu’ils s’appuient notamment sur des outils de planification basés sur l'IA afin d’ajuster les flux en temps réel. Les algorithmes utilisent des données collectées à partir de milliers de points de contact IoT, de la fabrication des marchandises juqu’à l’information des personnels et opérateurs en entrepôts.

Autre exemple mis en avant par la société, des machines de découpe laser qui utilisent des technologies de vision par ordinateur pour éviter les erreurs, et des algorithmes d’intelligence artificielle pour réduire la consommation d'eau utilisée pour laver les vêtements fabriqués.

Les petites et moyennes entreprises comme cibles
Deux ans après ses débuts, cette usine du futur offre de vrais résultats, explique Alibaba. Les "frais généraux" ont diminué de 43% et les besoins de stocks de 30% tandis que les délais de fabrication ont chuté de 75%. Par ailleurs, elle permet d’ajuster la production de quantités minimales de certaines références et d'améliorer celle de produits personnalisés. Ce point est particulièrement intéressant pour les petites et moyennes entreprises, cible assumée du géant chinois. "Nous espérons utiliser notre production ‘made-in-cloud’ pour permettre aux petites et moyennes entreprises de rester compétitives", résume Alain Wu.

Ce projet s’inscrit dans une vision à long terme définie par la société fondé en : celle de construire "une économie numérique", elle-même basée sur une stratégie intitulée "Five New", et reposant sur les visions de New Retail, New Manufacturing, New Finance, New Technology and New Energy. La Xunxi Digital Factory est actuellement "en cours de modernisation", conclut Alibaba.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media