Alibaba teste le paiement par reconnaissance faciale chez KFC à Hangzhou

Un selfie pour payer son repas : Alibaba (via son entité financière Ant Financial) va tester cette technologie dans un restaurant KFC de Hangzhou .

Partager
Alibaba teste le paiement par reconnaissance faciale chez KFC à Hangzhou

La reconnaissance faciale s'immisce dans nos vies. Elle permet déjà de débloquer son smartphone, pourrait un jour remplacer les passeports dans les aéroports, et va bientôt devenir le sésame indispensable pour payer ses achats.

Le patron d'Alibaba avait fait la démonstration d'un système de paiement par selfie (via un smartphone) lors du salon allemand Cebit à Hanovre en mars 2015. Deux ans plus tard, le bras armé financier d'Alibaba Ant Financial va tester le service sur une borne de commande d"un restaurant KFC, dans la ville de Hangzhou (fief historique du géant chinois du e-commerce).

Payer son burger... avec un sourire

La fonctionnalité a été baptisée "Smile to pay" mais fonctionne (heureusement) aussi bien avec que sans sourire. Pour régler un achat sur la borne libre-service du restaurant, il faudra sélectionner son compte Alipay (préalablement complété) et se tenir droit face à la caméra.

La vidéo de présentation de la technologie montre une femme tentée de tromper le système en changeant de couleur de cheveux ou en se fondant au milieu d'un groupe. Le système parvient néanmoins à la reconnaître en se focalisant sur près d'une centaine de points-clés du visage. Selon TechCrunch, Alibaba s'appuie sur la technologie Face++ de la start-up chinoise Megvii.

Alibaba n'est pas le seul à expérimenter la reconnaissance faciale pour le paiement. Mastercard et Amazon ont également des innovations similaires dans leurs cartons.

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS