Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Alibaba va investir 28 milliards de dollars dans son infrastructure cloud d’ici à 2023

Le groupe chinois Alibaba fait part de son intention d’investir quelque 28 milliards de dollars dans son infrastructure cloud ces trois prochaines années. Une stratégie qui pourrait être accélérée par une hausse de la demande lié à la pandémie de Covid-19.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Alibaba va investir 28 milliards de dollars dans son infrastructure cloud d’ici à 2023
Alibaba va investir 28 milliards de dollars dans son infrastructure cloud d’ici à 2023 © Alibaba Cloud

Alibaba annonce ce lundi 20 mars 2020 investir quelque 28 milliards de dollars dans son infrastructure cloud au cours des trois prochaines années. Le groupe chinois justifie cette décision par l’explosion du télétravail depuis le début de la pandémie de Covid-19 à l’échelle mondiale, qui a entraîné une forte hausse de la demande pour les services dématérialisés. Le géant technologique dit vouloir consacrer cette somme colossale au "développement de semi-conducteurs et de systèmes d’opération, tout en bâtissant un data center" à même de soutenir ce surcroît d'activité qu'il espère durable.

 

ALIBABA, partenaire privilégié des sociétés occidentales

Les services de la division cloud d’Alibaba sont actuellement commercialisés dans 63 pays à travers le monde – en Asie, en Europe, au Moyen-Orient ainsi qu’aux Etats-Unis et en Australie. Ce qui représente un défi pour le Chinois, qui doit ainsi répondre aux besoins toujours plus massifs de ses clients. "A travers le développement de nos infrastructures cloud et notre socle technologique, nous  voulons continuer à fournir des services d’envergure mondiale et des ressources informatiques dématérialisées dans lesquelles nos clients peuvent avoir une totale confiance pour accélérer leur reprise et soutenir leur transformation numérique après la pandémie", a expliqué dans un communiqué Jeff Zhang, président et directeur de la technologie d’Alibaba Cloud Intelligence.

 

Comme Kevin Liu, directeur général d’Alibaba Cloud France, l’expliquait à L’Usine Digitale à l’occasion de l'édition 2019 de Viva Tech, le groupe n’entend pas seulement stimuler l’écosystème local de start-up des pays dans lesquels il est implanté. Il cherche également à se positionner comme "un partenaire privilégié pour toute question concernant le commerce en Chine".

 

Une promesse alléchante pour les sociétés occidentales, pour lesquelles l’entrée sur le marché chinois peut s’avérer aussi cruciale que complexe à aborder. Pour rappel, la croissance exponentielle de la division cloud d’Alibaba est un véritable moteur pour le groupe. Au quatrième trimestre 2019 et pour la première fois, cette branche d'activité a franchi le seuil symbolique des 10 milliards de yuan (près de 1,3 milliard d’euros) de revenus.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media