Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Alliance Freescale-STMicroelectronics dans l'automobile

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les deux premiers fabricants de puces électroniques pour les véhicules viennent ce matin (7 février) de passer un accord de partenariat destiné au développement en commun de composants pour les futures générations d'automobiles.

Cet accord comporte deux volets. D'abord, une architecture commune. « Nous allons regrouper nos savoir-faire en matière de périphériques (capteurs, actionneurs) autour de l'architecture Power », explique Denis Griot, vice-président de Freescale Semiconductor. STmicroelectronics aura ainsi la possibilité d'accéder à cette architecture de microcontrôleur, développée à l'origine par Motorola Semiconductors (devenu Freescale) et IBM.

Deuxième point, Freescale aura à sa disposition les composants de puissance du franco-italien. Cela va lui permettre d'accéder à des applications où il était moins présent, et où soit de forts courants soit de fortes tensions sont nécessaires, comme le contrôle moteur.

Une unité de développement commune sera basée à Munich, avec des équipes réparties entre Milan, Austin (Texas) et l'Inde. Dans un premier temps, elle comptera une centaine d'ingénieurs.

Cette annonce fait suite à celle passée entre Freescale et IBM hier soir (6 février), concernant là aussi l'architecture Power, qui devient le fer de lance d'une offensive de grande ampleur lancée par le texan pour conquérir de nouveaux marchés. « Il s'agit d'ouvrir cette architecture aux marchés des applications embarquées, qui demandent beaucoup de calcul mais à des coûts très bas », explique Denis Griot.

Jean-Pierre VERNAY

 
media