Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Alors que TikTok est dans la tourmente, Facebook lance son concurrent Instagram Reels

Facebook n'aura pas perdu de temps. Moins d'une semaine après l'annonce par le président américain Donald Trump de sa volonté d'interdire TikTok aux Etats-Unis, Facebook lance officiellement Instagram Reels, un concurrent direct. Il espère reproduire le succès qu'il a connu avec Instagram Stories, qui est parvenu à éclipser Snapchat.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Alors que TikTok est dans la tourmente, Facebook lance son concurrent Instagram Reels
Alors que TikTok est dans la tourmente, Facebook lance son concurrent Instagram Reels © Instagram

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Alors que le gouvernement des Etats-Unis force l'entreprise chinoise ByteDance, qui édite l'application TikTok, à céder ses opérations aux Etats-Unis avant le 15 septembre, Facebook en lance officiellement une copie intitulée Instagram Reels. Elle était déjà lancée au Brésil et en Inde, mais elle est maintenant disponible dans 50 pays, dont la France.

Il ne s'agit pas de la première fois que Facebook lance un concurrent à TikTok, mais cette fois-ci pourrait être la bonne. Plutôt qu'une application séparée, la fonctionnalité est intégrée directement à Instagram. La création d'un contenu (des vidéos composées d'un ou plusieurs clips de 15 secondes) se fait à l'aide d'une interface similaire à celle d'Instagram Stories (une fonctionnalité elle-même inspirée d'un autre concurrent, Snapchat).

L'utilisateur dispose d'une panoplie d'outils lui permettant d'importer de la musique, d'utiliser un minuteur, d'aligner des éléments entre plusieurs clips, d'accélérer ou ralentir la vidéo et d'ajouter des effets visuels en réalité augmentée. La vidéo finale peut ensuite être partagée à ses abonnés, mais elle est surtout directement visible sur l'onglet Explore à partir du moment où elle est publique. Cela augmente considérablement la possibilité pour un inconnu de connaître le succès par "viralité", à la manière de TikTok.
 


Ce flux constant de vidéos proposées automatiquement fait partie du charme de l'application chinoise. Instagram va tenter de reproduire ce fonctionnement avec une sélection des contenus sur l'onglet Reels qui mettra en avant la créativité. Facebook présente donc Reels comme un moyen de percer pour les créateurs débutants.

S'il est trop tôt pour prédire le succès de Reels, les déboires de TikTok face à l'administration Trump simplifient considérablement la tâche de Facebook. Le seul acheteur potentiel de l'application est Microsoft pour le moment, mais rien n'est confirmé et cette acquisition aurait du mal à s'intégrer dans la stratégie actuelle de Satya Nadella. Conséquence de cette incertitude, un certain nombre de créateurs ont déjà commencé à migrer depuis TikTok vers d'autres applications, dont Instagram.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media