Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Alphabet arrête Loon, son projet de réseau de communication par ballons stratosphériques

Le projet de déploiement de réseaux de communication à l'aide de ballon stratosphérique d'Alphabet prend fin. Loon explique n'être pas parvenu à trouver un moyen de baisser suffisamment le coût de ses technologies. L'arrivée des réseaux internet par satellite a aussi sûrement contribué à accélérer cette décision.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Alphabet arrête Loon, son projet de réseau de communication par ballons stratosphériques
Alphabet arrête Loon, son projet de réseau de communication par ballons stratosphériques © Loon

Alphabet annonce ce vendredi 22 janvier 2021 mettre fin à Loon. Ce projet consistait à déployer des réseaux de télécommunications dans des zones sinistrées ou difficiles d'accès à l'aide de ballons stratosphériques. Loon a réussi à démontrer que son idée fonctionnait. Par exemple, lorsqu'un ouragan a balayé Porto Rico en 2017, il s'était associé à AT&T et T-Mobile US pour déployer ses ballons au-dessus de l'île et rétablir son réseau de télécommunications.

Un projet trop coûteux
"Nous n'avons pas trouvé un moyen de baisser suffisamment le coût pour développer un business viable à long terme", explique simplement Alastair Westgarth, CEO de Loon, dans un billet de blog. Pour déployer son service, trois critères devaient être réunis : avoir l'accord du gouvernement local pour lancer ses ballons, installer des stations relais au sol et intégrer son service à un réseau télécoms local, puisque la filiale d'Alphabet ne fournit pas directement le service au client mais via un opérateur partenaire.

Toutefois, le projet semblait avancer depuis sa mise en avant à Porto Rico. La filiale d'Alphabet avait signé un accord d'interopérabilité lui permettant de s'interfacer avec tous les opérateurs partenaires d'AT&T dans le monde. Elle avait aussi annoncé la création de l'HAPS Alliance, regroupant des entreprise reconnues dans les secteurs des télécoms, des nouvelles technologies, de l'aérospatial et de l'aéronautique. L'un de ses objectifs était de développer des standards communs pour rendre les réseaux interopérables.

L'avancement des projets d'Internet par satellite a-t-il poussé Loon à prendre cette décision ? Ces projets ambitieux visent à proposer une connexion Internet à un prix abordable aux personnes actuellement mal desservies à l'aide de grandes constellations de micro-satellites en orbite basse. SpaceX a commencé à proposer des offres d'abonnement pour son service Starlink. Amazon et OneWeb planchent sur des projets similaires. L'Union européenne a décidé de mener une réflexion sur cette technologie. Ces technologies sont beaucoup plus prometteuses que Loon, dont l'offre perd de son intérêt face à ces services.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media