Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Alphabet lance une société dédiée à la découverte de médicaments par intelligence artificielle

Alphabet souhaite rentrer dans la course aux traitements. Il vient de lancer une nouvelle société, baptisée Isomorphic Labs, dédiée à la recherche de médicaments via l'utilisation de systèmes d'apprentissage automatique. Certains d'entre eux ont déjà été développés par DeepMind. La nouvelle entité vendra ses modèles mais ne commercialisera pas de médicaments elle-même.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Alphabet lance une société dédiée à la découverte de médicaments par intelligence artificielle
Alphabet lance une société dédiée à la découverte de médicaments par intelligence artificielle © Isomorphic Labs

Alphabet, maison-mère de Google, a annoncé le 4 novembre 2021 la création d'une nouvelle société. Baptisée "Isomorphic Labs", elle a pour mission de "réinventer le processus de découverte des médicaments" grâce à l'intelligence artificielle. Cette technologie doit permettre de "comprendre et modéliser certains des mécanismes fondamentaux de la vie", détaille Demis Hassabis, fondateur et CEO de la nouvelle entité.

Isomorphic Labs n'en est qu'à ses débuts. Elle doit encore se doter d'une équipe multidisciplinaire de "rang mondial" avec une expertise approfondie dans des domaines tels que l'IA, la biologie, la chimie médicale, la biophysique et l'ingénierie.

Partir des travaux de DeepMind
Alphabet ne part pas de zéro, loin de là. DeepMind, un laboratoire d'Alphabet spécialisé dans l'intelligence artificielle, consacre une partie de ses travaux à la biologie. Il a notamment développé le modèle "AlphaFold2" dédié à la compréhension du mécanisme de repliement des protéines. Il est capable de prédire la structure en trois dimensions d'une protéine directement à partir de sa séquence d'acides aminés au niveau anatomique. Une avancée majeure pour la biologie moderne dont les détails ont été publiés en juillet 2021 dans la revue scientifique Nature.

Précision importante : Isomorphic Labs ne pourra pas développer et commercialiser ses propres médicaments mais seulement vendre ses modèles, a précisé un porte-parole à The Verge. Raison pour laquelle, elle mise sur des partenariats avec des entreprises pharmaceutiques et biomédicales, explique le CEO. DeepMind sera également amené à collaborer avec Isomorphic Labs.

La course aux traitements contre le Covid-19 
Si Alphabet s'intéresse aux médicaments, c'est que le contexte est particulièrement propice à ce type de recherche. En effet, la pandémie de Covid-19 a provoqué une course aux traitements avec la possibilité de signer d'importants contrats d'approvisionnement. Or, aujourd'hui, difficile de faire avancer les connaissances en biologie sans recourir à l'informatique, note Demis Hassabis.

D'ailleurs, Alphabet n'est pas le seul à plancher sur cette problématique. L'Institut Pasteur, spécialisé dans la prévention et le traitement des maladies infectieuses, s'est rapproché d'IBM pour accélérer la recherche de traitements contre le Covid-19 grâce à l'IA. Ils souhaitent développer un antiviral qui cible les protéines indispensables au cycle du SARS-CoV-2. 

Facebook est également impliqué dans cette recherche. Des chercheurs de sa division de recherche en IA ont développé un modèle capable d'accélérer la découverte de combinaisons médicamenteuses efficaces

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.