Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Altice s'offre Teads pour 285 millions d'euros

On disait NewsCorp intéressé et finalement c'est Altice qui remporte Teads, la pépite de la publicité en ligne pour un montant estimé de 285 millions d'euros. L'équipe de management est confirmée, l'un des cofondateurs Pierre Chappaz rejoignant même le conseil d'administration d'Altice.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Altice s'offre Teads pour 285 millions d'euros
Altice s'offre Teads pour 285 millions d'euros © Capture d'écran

La start-up Teads passera dans le giron du groupe Altice. Les deux entreprises ont annoncé que l'opération se réalisera à la mi-2017. Selon les termes de l'accord, en l'état actuel de la société et des prévisions, la valorisaiton serait de 285 millions. Il est, en effet, prévu de régler 75 % du prix mi-2017 et le quart restant sera versé début 2018, après la publication des résultats annuels. 

 

L'inventeur d'un format publicitaire

L'équipe de management est confirmée dans ses fonctions et Pierre Chappaz rejoint le conseil d'administration d'Altice. Il supervisera les activités publicité du groupe propriétaire direct (ou par ses filiales) de SFR mais aussi de médias comme BFM TV, RMC (tv et radio) mais aussi L'Express, Libération...  

Teads a créé une plateforme de vidéos publicitaires dites "outstream". Par ce terme, on désigne les vidéos qui sont insérées dans un flux de  texte sur un site Internet. La mise en marche de ces vidéos est déclenchée par un scroll sur l'écran le plus souvent (par opposition à des vidéos instream, qui sont, elles, inclus dans un flux vidéo). 

La société a été créée par le multi-entrepreneur Pierre Chappaz et Bernard Quesada, à partir de rachats et de fusions successives. Selon le site Internet de l'entreprise, le Teads actuel est né en 2011. Aujourd'hui, Teads a crée une plateforme de vidéos publicitaires qui en fait le leader mondial sur ce créneau. 

 

Bien placée sur le mobile et l'achat programmatique

L'entreprise, dont le siège social est au Luxembourg, est présente dans 21 pays et emploie environ 500 personnes. Outre la France, elle s'est beaucoup développée aux Etats-Unis ces dernières années. 

Teads a réalisé un chiffre d'affaires de 187 millions d'euros en 2016, en hausse de 44 % par rapport à 2015. De façon cohérente  avec les évolutions du marché publicitaire, les recettes proviennent pour 55 % du mobile. Du côté des modalités d'achat, plus d'un tiers (35 %) des achats de publicité se font en programmatique. 

Le rachat pose une question que les professionnels trancheront dans les mois qui viennent. La force de Teads résidait pour partie dans son indépendance et sa neutralité vis-à-vis des médias. Ces derniers continueront-ils à faire confiance à une entreprise qui appartient à leurs concurrents, alors que le monde de la publicité et des médias s'inquiète de plus en plus ouvertement de l'opacité des pratiques de ce secteur ? Ou la puissance de la technologie est-elle telle que plus personne ne peut plus aujourd'hui se passer du format inventé par Teads ? Il faudra observer de près les comportements des régies et autres responsables des achats médias dans les mois qui viennent. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale