Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Altitude Infrastructure renforce sa présence dans le Sud-Ouest

Moins d'un an après avoir remporté le marché de la Haute-Garonne, l'opérateur Altitude Infrastructure signe un nouveau contrat de délégation de service publique avec le Tarn-et-Garonne pour le déploiement et l'exploitation de la fibre optique et muscle ses équipes à Toulouse.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Altitude Infrastructure renforce sa présence dans le Sud-Ouest
David El Fassy (à droite), président d'Altitude Infrastructure est venu inaugurer à Toulouse les nouveaux locaux de Fibre 31, aux côtés de Ilham Djehaich et de Pierre Borda, respectivement présidente et directeur général de Fibre 31. © Marina Angel

Fibre 31, la société créée par l'opérateur Altitude Infrastructure, la Caisse des Dépôts et le fonds Marguerite pour gérer la DSP (Délégation de Service Publique) attribuée il y a quelques mois à Altitude Infrastructure par le conseil départemental de la Haute-Garonne pour le déploiement de la fibre optique sur le département, vient d'inaugurer ses nouveaux locaux à Toulouse. Moins d'un an après l'attribution de ce marché majeur, évalué à 515 millions d'euros d'investissement, dont 230 millions d'euros pour le seul déploiement du réseau, les équipes dédiées ont été constituées et les premiers chantiers sont engagés.

 

278 000 prises à raccorder au très haut débit d'ici juin 2022

Le compte à rebours est lancé. Les trois premiers NRO (Noeuds de Raccordement Optique) ont été installés sur les communes de Seysses, Labarthe-sur-Lèze et Noé. Au total, il en faudra 51 pour irriguer l'ensemble du département et pas moins de 700 SRO (sous-répartiteurs optiques). Retenu pour la conception, la construction, l'exploitation, la maintenance et la commercialisation du réseau fibre optique sur une durée de 25 ans, Altitude Infrastructure s'est engagé à réaliser le déploiement du réseau d'ici juin 2022. Au programme : le raccordement de 278 000 prises sur l'ensemble du département de la Haute-Garonne, à l'exception des communes situées dans les zones (principalement urbaines) où le déploiement est assuré par les opérateurs privés (les communes de Toulouse Métropole, Ramonville, Muret, Plaisance-du-Touch et Fontenilles).

 

Coup d'envoi de la commercialisation en novembre 2019

"La particularité du chantier est de concerner des territoires très variés, situés à la fois en zones urbaines, péri-urbaines ou rurales, en plaine, en piémont et en zone de montagne", souligne Pierre-Yves Michel, directeur de Fibre 31, en charge du déploiement. Après plusieurs mois d'études et de préparation, les chantiers vont maintenant s'accélérer. 10 000 premières prises devraient être disponibles d'ici l'été 2019. "Nous lancerons officiellement la commercialisation dès le mois de novembre 2019", précise Pierre Borda, directeur général de Fibre 31. 100 000 prises supplémentaires sont prévues d'ici juin 2020. Un gros travail de coordination pour les équipes de Fibre 31 qui gèrent déjà les interventions de plus d'une trentaine d'entreprises sur le terrain. La société toulousaine emploie une quarantaine de personnes et devrait encore renforcer ses rangs d'une dizaine d'emplois supplémentaires dans les prochains mois, d'autant que des synergies sont en vue avec le nouveau projet que l'opérateur vient de remporter avec le département voisin du Tarn-et-Garonne.

 

Un nouveau contrat avec le Tarn-et-Garonne

Les réseaux d'initiative publique sont la spécialité d'Altitude Infrastructure. L'opérateur surfe sur les engagements publics de développement du très haut débit partout sur l’ensemble des territoires, avec à son actif 18 réseaux d'initiative publique. Dernier en date : le contrat qui vient tout juste d'être signé avec le département du Tarn-et-Garonne, pour une DSP de 30 ans et l'engagement, là encore, de déployer la fibre optique dans l'ensemble du département d'ici à 2022. Ce nouveau contrat est évalué à 250 millions d'euros d'investissements, dont 130 millions d'euros pour le chantier de déploiement proprement dit. Il vient conforter la place de l'opérateur en Occitanie, déjà très présent dans l'Aude, les Pyrénées-Orientales et la Haute-Garonne. "Avec un peu plus de 3 millions de prises opérées, nous détenons pas loin de 10 % du marché et 25% du créneau des réseaux d'initiative publique", se félicite David El Fassy, président d'Altitude Infrastructure. 

 

Altitude Infrastructure, qui annonce un chiffre d'affaires de 180 millions d'euros, table sur 350 millions d'euros pour 2019. Son effectif, actuellement de 400 emplois, devrait encore progresser dans les prochains mois, avec une centaine de postes à pourvoir. 

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale