Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Amazon Care, la "clinique médicale virtuelle" du géant du e-commerce, ouvre pour ses employés de Seattle

Vu ailleurs La clinique médicale virtuelle d'Amazon est officiellement ouverte aux employés de son siège de Seattle. Ce dispositif offre plusieurs services médicaux allant des consultations en visioconférence à la prescription de médicaments. L'entreprise technologique n'a pas encore annoncé de déploiement dans d'autres villes.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Amazon Care, la clinique médicale virtuelle du géant du e-commerce, ouvre pour ses employés de Seattle
Amazon Care, la "clinique médicale virtuelle" du géant du e-commerce, ouvre pour ses employés de Seattle © Unsplash/National Cancer Institute

La clinique médicale virtuelle d'Amazon, Amazon Care, est officiellement ouverte aux employés du siège de l'entreprise, basé à Seattle, ainsi qu'aux personnes à leur charge, révèle CNBC dans un article publié le 18 février 2020.

 

La privatisation de la santé poussée à l'extrême

Ce dispositif offre quatre services aux employés : les consultations en visioconférence, une messagerie dédiée, la venue d'un professionnel de santé ou encore la prescription de médicaments et la possibilité de passer une commande auprès d'une pharmacie. La firme américaine indique cependant que ce service ne peut pas prendre en compte les urgences, situation dans laquelle il faut appeler les secours. Amazon n'emploie aucun médecin directement, il sous-traite le service auprès d'Oasis Medical, un groupe de cliniques. Par ailleurs, les services ne sont pas tout le temps disponibles. La "clinique" est accessible du lundi au vendredi de 8h à 21h et le samedi et dimanche de 8h à 18h.

 

Amazon Care élimine les déplacements et les temps d’attente, connecte les employés et les membres de leur famille à un médecin ou à une infirmière praticienne via une messagerie texte ou vidéo, avec la possibilité de consulter une infirmière compétente pour une vaccination à la détection instantanée d'une angine streptococcique", a déclaré une porte-parole de l'entreprise.

 

Un produit de santé comme un autre ?

Amazon n'a pas encore précisé si son service médical sera ouvert un jour pour ses employés en dehors de Seattle. Une seconde question reste en suspens : la firme compte-t-elle circonscrire ce service à ses employés ou compte-t-elle à terme l'offrir comme un produit de santé à tous les usagers d'Amazon ? Le géant du numérique s'introduit de plus en plus dans le secteur de la santé. Le 28 juin 2018, il a racheté PillPack, un distributeur américain de médicaments. Quelques mois auparavant, en janvier 2018, Amazon.com, Berkshire Hathaway et JPMorgan Chase s'associaient pour créer la société "Haven". Son objectif est d'améliorer la protection médicale pour les 1,2 million de salariés que représente ce conglomérat.

 

Amazon n'est pas la seule entreprise technologique qui a décidé d'offrir un programme de santé spécialement dédiée à ses salariés. En février 2019, Apple annonçait l'ouverture prochaine d'un réseau de cliniques pour soigner ses salariés ainsi que leur famille, baptisées AC Wellness. L'annonce n'a pas encore été suivi d'effet. Ces démarches répondent à un besoin spécifique aux Etats-Unis, pays dans lequel l'accès aux soins médicaux n'est pas universel et peut s'avérer extrêmement coûteux. Il est estimé que 500 000 américains sont ruinés financièrement chaque année par leurs frais médicaux.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media