Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Amazon contraint d’innover pour écraser la concurrence dans le cloud

Pour conforter son avance dans le cloud public, Amazon Web Services innove plus que jamais. Lors de son évènement Re Invent 2013, l’entreprise de Jeff Bezos a lancé pas moins de dix nouveaux services et nouvelles fonctionnalités. Une façon de montrer les dents face à une avalanche de concurrents.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Amazon contraint d’innover pour écraser la concurrence dans le cloud
Amazon contraint d’innover pour écraser la concurrence dans le cloud © Will Merydith - Flickr - C.C.

La deuxième édition de Re Invent, l’évènement d’Amazon Web Services (AWS), qui réunit 9000 personnes à Las Vegas du 13 au 15 novembre 2013, se présente comme un cru exceptionnel en innovations. La filiale d’Amazon.com dans le cloud computing a introduit plus d’une dizaine de nouveaux services et nouvelles fonctionnalités. Certaines nouveautés, comme I2, Global Secondary Indexer ou C3, visent à booster les performances de traitement, d’accès aux données ou de requêtes dans les bases de données. D’autres comme Redshift Snapshot Copy ou Cross Region Replicates, à améliorer la sécurité de données. WorkSpace ou UpStream visent, elles, à étendre le cloud au poste de travail ou aux mobiles.

250 innovations en 2013

Ces nouveautés s’ajoutent aux 235 déjà lancées depuis le début de l’année, ce qui fait de 2013 une année record en lancement de nouveaux services et nouvelles fonctionnalités. "Nous accélérons sans cesse notre rythme d’innovation pour améliorer nos services, réduire les coûts et aider d’avantage nos clients dans l’optimisation de leur business", témoigne Andy Jassy, vice-président sénior d’Amazon et patron d’AWS, avec des chiffres impressionnants à l’appui : 24 innovations lancées en 2008, 61 en 2009, 82 en 2010 et 159 en 2012.

Cette accélération n’est pas étrangère à la montée de la concurrence sur le marché. Fini le temps où AWS était quasiment seul sur le segment du cloud public d’infrastructure (Iaas pour Infrastructure as a service) accessible en libre service via un portail Web. Depuis peu, les adversaires pullulent. Dans son étude de juillet 2013 sur ce segment de marché, le cabinet Gartner en recence 14 principaux, dont HP, IBM, Microsoft, Rackspace et Verizon, tous américains à l’exception du japonais Fujitsu. Sans compter les acteurs locaux, comme Cloudwatt et Numergy en France, créés en 2012 avec la participation de l’Etat pour favoriser l’émergence d’une alternative française.

Pléthore de concurrents

A en croire Gartner, le leadership d’AWS n’est pas menacé. Du moins dans les années à venir. Selon le cabinet américain d’études de marché, AWS dispose aujourd’hui d’une capacité utilisée cinq fois supérieure à celle cumulée de ses 14 principaux concurrents. Une position qui autorise Andy Jassy à brocarder, lors de son keynote, la publicité d’IBM sur les bus américains où Big Blue revendique une avance de 30%.

Le patron d’AWS a également profité de l’évènement Re Invent pour fustiger le cloud privé, défendu par des grands concurrents comme HP ou IBM. "Le cloud est plus qu’une affaire de virtualisation, affirme-t-il. Seul le cloud public offre tous les avantages du cloud en termes de souplesse, réactivité, coût et innovation. Le nier serait une grande erreur. Les entreprises qui feraient l’impasse sur le cloud public passeraient à coté d’un formidable gisement de gains."

Ridha Loukil, envoyé spécial à Las Vegas

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale