Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Amazon déploie son service de paiement par reconnaissance de la main à New York

Vu ailleurs Amazon poursuit pas à pas le déploiement de sa technologie d'authentification par reconnaissance de la main Amazon One, utilisée dans le cadre de paiements sans contact. Après Seattle, c'est à New York City que la reconnaissance palmaire se fraye un chemin.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Amazon déploie son service de paiement par reconnaissance de la main à New York
Amazon déploie son service de paiement par reconnaissance de la main à New York © Amazon

La technologie de paiement par reconnaissance de la paume de la main lancée par Amazon arrive à New York City.

Jusqu'alors, la technologie était uniquement disponible dans l'État de Washington, dans des magasins Amazon Go, Amazon Books ou Whole Foods (racheté par le géant américain en 2017). Elle s'étend désormais à une boutique Amazon Go basée à New York City, à l'intersection de 11 West et 42nd Street, d'après une information de MarketWatch publiée le 10 mai.

Le principe d'Amazon Go reste le même. Après s'être inscrit, il suffit de passer la paume de sa main au-dessus d'un lecteur lorsqu'on entre dans le magasin, puis de faire ses courses. Plus besoin de toucher quoi que ce soit hormis les produits qu'on achète. Le montant est calculé automatiquement, et il n'y a pas de passage en caisse.

Des données entre de bonnes mains ?
L'entreprise américaine affirme que son lecteur palmaire est protégé par de "multiples contrôles de sécurité", sans en préciser les détails. Les images de la paume sont chiffrées et ne sont pas stockées sur l'appareil, explique Amazon. La technologie n'est disponible que dans les magasins de la marque pour le moment.

Avec seulement 21 sites participants à date, Amazon One a encore du chemin à faire avant d'espérer intégrer les habitudes quotidiennes des consommateurs. L'extension à New York City doit permettre de toucher un nouveau public et pourrait aider Amazon à convaincre d'autres entreprises d'acheter sa technologie.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.