Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Amazon dépose une demande de brevet pour un dispositif de paiement par reconnaissance de la main

Amazon Technologies a déposé le 26 décembre dernier une demande de brevet décrivant un système de paiement biométrique par reconnaissance de la main, confirmant ainsi des rumeurs en circulation depuis l’automne.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Amazon dépose une demande de brevet pour un dispositif de paiement par reconnaissance de la main
Amazon dépose une demande de brevet pour un dispositif de paiement par reconnaissance de la main © MakinoSena / Pixabay

Difficile de savoir si Amazon anticipe véritablement un usage, mais l’intérêt du géant de l’e-commerce est désormais officiel : la société américaine Amazon Technologies a déposé le 26 décembre dernier un demande auprès du bureau américain des brevets (US Patent and Trademark Office) autour d’un système de scanner sans contact, qui permettrait aux consommateurs d’être identifiés, et donc de payer leurs achats, au travers des caractéristiques biométriques de la paume de leur main. Elles "seraient associées au compte Amazon du client" afin que "son compte soit débité de cet article" en cas d'achat, peut-on lire dans la demande.

 

Bientôt en test chez Whole Foods et Amazon Go ?

Selon le document, ce brevet émane de neuf responsables d’Amazon Technologies travaillant aux Etats-Unis et en Israël. Le dossier, accompagné de graphiques, indique que les individus seraient identifiés par les caractéristiques externes de leur main, comme les lignes et les plis, mais également de la structure anatomique interne, composée des réseaux veineux, des os et des tissus. Il est également précisé que les scanners seraient situés aux entrées ou sorties d'un lieu donné, laissant penser que le paiement aurait lieu sur des bornes indépendantes et non sur smartphone, du moins dans un premier temps.

 

En septembre dernier, le New York Post révélait qu’Amazon testait un moyen de paiement par scan de la main auprès de ses employés afin de le déployer, dès 2020, dans certains magasins de l’enseigne Whole Foods, qu'il a rachetée en 2017. L’information n’avait pas vraiment été prise au sérieux. Selon plusieurs médias américains, ce dispositif pourrait finalement concerner les magasins Amazon Go, actuellement au nombre de 24 aux Etats-Unis.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media