Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Amazon équipe ses salariés de vestes de sécurité connectées pour les protéger des robots d’entrepôts

Après que ses robots d’entrepôts ont blessé une vingtaine de personnes en décembre 2018, le géant du e-commerce Amazon a développé une veste de sécurité connectée censée protéger ses salariés. De quoi faciliter la cohabitation entre humains et machines au travail ?
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Amazon équipe ses salariés de vestes de sécurité connectées pour les protéger des robots d’entrepôts
Amazon équipe ses salariés de vestes de sécurité connectées pour favoriser la cohabitation entre humain et robots dans ses entrepôts. © Amazon

C’est une véritable épidémie d’accidents imputables aux robots qui a eu lieu dans les entrepôts américains d’Amazon. Plus de vingt salariés du géant du commerce en ligne auraient été hospitalisés au mois de décembre 2018, suite à de mauvais comportements des machines. L’une d’entre elles aurait notamment percé un bidon contenant un produit anti-ours, particulièrement irritant.


Avec près de 50 000 robots déployés sur ses différents sites de stockage, Amazon n’a pas tardé à réagir. Ses équipes ont mis au point une veste de sécurité connectée, destinée aux employés des entrepôts de la marque. Cette "Robotic Tech Vest", qui permet aux robots de localiser précisément les humains présents sur site, a déjà été déployée sur plus de 25 sites aux Etats-Unis.


PALLIER LES LIMITES DE LA COBOTIQUE

Les photos diffusées par la multinationale révèlent un harnais soutenu par une ceinture, sur lequel est accroché une sacoche équipée de la technologie capable de prévenir les incidents. Le fonctionnement du dispositif est simple: dès lors qu’un employé pénètre dans une zone d’opération d’un robot, ce dernier ralentit seul pour éviter toute collision.


Interrogé par nos confrères américains de TechCrunch, le vice-président de la branche robotique d’Amazon, Brad Porter, estime que les capteurs de ce "gilet permettent au robot de détecter l’humain de plus loin et de mettre à jour intelligemment son plan de route, sans qu’aucune action particulière ne soit requise de la part du collaborateur". Une façon, pour l’entreprise, de pallier les limites actuelles en matière ce cohabitation entre humains et robots – la "cobotique".


Brad Porter assure que cette veste de sécurité connectée est déjà "un succès, avec près d’un million d’activations du système depuis le lancement de l’équipement l'an dernier". Contactée par L’Usine Digitale, la filiale française du géant du e-commerce n’a pas souhaité communiqué sur cette technologie avant son déploiement sur le territoire national. Le premier entrepôt concerné par cette technologie sera celui de Brétigny-sur-Orge (Essonne), dont l’ouverture est prévue ces prochains mois.

 

Rendez-vous au SIdO 2019, un événement L’Usine Digitale !

 

Vous souhaitez connaître les dernières innovations en matière d’IoT, de robotique et d’IA, rencontrer les acteurs du secteur et assister à des démonstrations adaptées à votre business ? Rendez les 10 et 11 avril au Sido à Lyon. Inscrivez-vous dès maintenant

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media