Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Amazon Go bientôt à San Francisco et Chicago

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Après les spéculations sur l’arrivée de nouveaux stores Amazon Go, l’enseigne devrait finalement ouvrir prochainement deux autres magasins sans caisse à San Francisco et Chicago.

Amazon Go bientôt à San Francisco et Chicago
Les stores sans caisse devraient bientôt faire leur entrée à San Francisco et Chicago © Amazon

En janvier 2018, Amazon Go ouvrait ses portes à Seattle. Le store sans caisse est situé à côté du siège social de la firme pour sa première expérience, mais depuis quelques semaines, les spéculations vont bon train quant à l'expansion d’Amazon Go dans d’autres villes. C'est à San Francisco et à Chicago que le géant du e-commrce a finalement choisi d'étendre son concept de magasin futuriste.

 

Une ouverture très attendue

The Seattle Times a en effet répertorié des offres d'emploi pour des managers Amazon à Chicago et San Francisco, mettant la puce à l’oreille. Dans la cette continuité, le Curbed de Chicago a révélé l’obtention d’un permis de construire un espace de vente à côté du Thomson Center de Chicago par Amazon, et The San Francisco Chronicle a indiqué que l’entreprise prévoyait d’ouvrir un espace de vente près de Union Square, à San Francisco. Un représentant de l’enseigne a confirmé l’ouverture prochaine de magasins sans caisse Amazon dans ces deux villes, sans toutefois donner de date précise. 

 

Amazon go : une vraie révolution ?

La devise "Just walk out shopping"  décrit un concept simple : les clients entrent dans le magasin, scannent un code-barre lié à leur compte Amazon et leur carte de crédit grâce à leur téléphone, et commencent leurs courses. Au fur et à mesure qu’ils atterrissent dans le panier du consommateur, les articles sont comptabilisés par un système de vision par ordinateur et des capteurs. A la sortie du magasin, la facture est envoyée sur l’application automatiquement. Le tout est surveillé par des caméras.

 

Révolutionnaire ? Trop compliqué ? Le dispositif a été largement critiqué au départ : 14 mois avaient été nécessaires pour qu’il fonctionne correctement, sans assistance humaine. Aujourd’hui, le bilan est plutôt positif à Seattle, avec des consommateurs validant le concept du shopping rapide, sans queue. L’expansion d’Amazon dans deux autres villes majeures signe un progrès du système. Reste à voir si une ouverture à l’international serait possible.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale