Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Amazon Go : un deuxième magasin sans caisse ni personnel ouvre à Seattle

Amazon a ouvert un second magasin sans caisse ni personnel à Seattle alors que la start-up Zippin cherche à lui faire de la concurrence.

mis à jour le 28 août 2018 à 19H00
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Amazon ouvre un deuxième magasin sans caisse ni personnel à Seattle
Un deuxième magasin Amazon Go a ouvert à Seattle le 27 août 2018. © Amazon

Huit mois après l’ouverture de sa première boutique sans caisse ni employés à Seattle, Amazon ouvre un second magasin Amazon Go dans la ville américaine, annonce le Seattle Times lundi 27 août 2018. D'une surface de 134 m2, la boutique est plus modeste que la première mais présente les mêmes fonctionnalités.


Même concept avec Une offre plus réduite

Les clients, après avoir chargé l’application Amazon Go sur leur smartphone, s’identifient en passant leur téléphone sur les bornes situées à l’entrée. Le système de tracking - composé de capteurs et de caméras qui font de la reconnaissance visuelle - s’active alors pour suivre et lister leurs achats. Les clients peuvent ainsi effectuer leurs courses librement et quitter le magasin sans passer par une caisse. Leur compte Amazon est automatiquement débité.

L'offre est plus restreinte dans cette nouvelle boutique. Les clients n'y trouveront pas d’alcool et devront faire leur choix parmi un éventail d'encas réduit. Le coin cuisine a lui aussi disparu. La plage horaire, de 7h à 19h, est également plus limitée.

 

une ouverture anticipée

Ce second magasin a ouvert ses portes plus tôt que prévu, Amazon ayant au départ annoncé qu'il serait prêt à l'automne. Le géant américain, qui compte inaugurer sept commerces de ce type aux Etats-Unis avant la fin de l’année 2018, se voit en effet concurrencé par la start-up californienne Zippin, qui cherche à séduire les retailers traditionnels avec son propre système de magasins automatisés.

Le 20 août, la start-up spécialisée dans les technologies de reconnaissance visuelle annonçait l’ouverture d’un prototype complètement automatisé à San Francisco. Elle grillait ce faisant la priorité à Amazon, qui avait planifié en mai l’ouverture d'une boutique dans cette ville.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale