Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Amazon lance Alexa for Residential, un service pour connecter les immeubles d'habitation

Baptisé "Alexa for Residential", ce nouveau service d'Amazon vise à développer l’usage des appareils domotiques compatibles avec son assistant vocal, Alexa, afin de connecter les bâtiments résidentiels.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Amazon lance Alexa for Residential, un service pour connecter les immeubles d'habitation
Amazon lance Alexa for Residential, un service pour connecter les immeubles d'habitation © Amazon

Amazon a annoncé jeudi 3 septembre le lancement d’un nouveau service destiné aux propriétaires et aux gestionnaires immobiliers, baptisé "Alexa for Residential". Il vise à développer l’usage d'appareils domotiques compatibles avec son assistant vocal Alexa pour connecter les bâtiments et permettre aux habitants d’accéder à des "expériences vocales personnalisées allant au-delà des murs d’un appartement".

Des services relatifs à la vie et à la gestion de l'immeuble
Dans la pratique, un utilisateur, qu’il soit propriétaire ou locataire, pourra accéder à des fonctionnalités par le biais d'Alexa. Aucune configuration d'appareil n'est requise, ni aucun compte Amazon, mais un client de la société e-commerce accédera plus facilement aux services proposés.

L’utilisateur peut accéder à des rappels de rendez-vous relatifs à la vie de son immeuble – gestion des déchets, demande d’intervention technique, prise de rendez-vous – et à des informations générales comme la météo. Sont mentionnées également la création d’une playlist et la possibilité de passer des appels depuis l’assistant.

Sur la question épineuse des données personnelles, Amazon se veut rassurant et indique que propriétaires et bailleurs n’auront pas accès aux données de leurs locataires et que les enregistrements vocaux sont quotidiennement et automatiquement supprimés. "Si un client associe son compte Amazon personnel, il aura le contrôle total de ses paramètres de confidentialité, comme si l'appareil était le sien, et ses paramètres de confidentialité déjà sélectionnés seront automatiquement appliqués", précise l’e-commerçant. Par ailleurs, le titulaire d’un compte Amazon pourra dissocier celui-ci du système à tout moment. Lorsqu’un locataire quitte son logement, tous les appareils connectés seront réinitialisés.

De premiers déploiements dès cet automne
Si Amazon insiste sur la confidentialité des données, c’est parce que la société de Jeff Bezos a été plusieurs fois épinglée, comme d’autres géants de la tech, pour son assistant vocal. La société a notamment été attaquée pour sa pratique de faire écouter à des prestataires certains enregistrements vocaux provenant d'utilisateurs de son service. Autre reproche formulé à son encontre : des failles de sécurité permettant à une personne malveillante d'accéder aux données personnelles collectées par Alexa.

Selon Amazon, qui cite des chiffres de la National Apartment Association, 84% des locataires veulent un appartement avec des équipements intelligents pour la maison et 61% d'entre eux sont prêts à payer des frais d’abonnement mensuels pour un assistant vocal. Trois entreprises du secteur de l’immobilier vont commencer à utiliser "Alexa for Residential" dès cet automne dans des résidences situées dans le Colorado, en Floride et dans le Maryland.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media