Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Amazon lance La boutique des producteurs, un espace de vente dédié aux petits producteurs français

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Avec "La boutique des producteurs", lancée par Amazon le 7 novembre 2018, les TPE et PME françaises gagnent en visibilité. Une dizaine d'entre elles ont déjà rejoint la plateforme qui répertorie actuellement près de 2 000 produits alimentaires.

Amazon lance un espace de vente dédié aux petits producteurs français
Amazon a lance, le 7 novembre, la "boutique des producteurs", dédiée au PME et TPE françaises. © Amazon

Après l’Italie et l’Espagne, c’est en France qu’Amazon a lancé, le 7 novembre 2018, un espace de vente dédié aux petits producteurs régionaux. Baptisé "La boutique des producteurs", celui-ci doit offrir davantage de visibilité aux TPE et PME françaises. Boucheries, fromageries, distilleries… Une dizaine d’entre eux ont déjà rejoint la plateforme en espérant booster leurs ventes et proposent près de 2000 références alimentaires typiques des fêtes de fin d’année. 

 

"Nombre d’entreprises du monde agricole ont encore du mal à s’inscrire dans l’économie numérique et nous sommes heureux de pouvoir les aider à saisir les opportunités du e-commerce pour développer leur activité tout en gardant la maitrise de leur politique commerciale", détaille Patrick Labarre, directeur de la marketplace d'Amazon France dans un communiqué. Une étude réalisée par Opinion Way pour le compte d'Amazon, révèle que 68% des TPE-PME considèrent le numérique comme un levier de croissance. Mais seules 18% d’entre elles ont déjà déployé des outils pour en exploiter le potentiel. Amazon, qui représente 18,9% du commerce en ligne dans l’Hexagone en 2017, selon les chiffres du cabinet Kantar Worldpanel, pourrait donc faire office de tremplin.

 

Un abonnement de 39 euros par mois

Pour en bénéficier, les producteurs devront cependant mettre la main au porte-monnaie. Passés les trois premiers mois gratuits, il leur faudra souscrire à un abonnement mensuel de 39 euros leur permettant notamment d’organiser leurs ventes dans cinq pays européens et de bénéficier de services logistiques capables d’absorber les pics de livraisons des fêtes de fin d’année, rapporte le Parisien.

 

Les producteurs, devront également verser au géant américain une commission de 8% à 15% par produit envoyé, selon le poids du colis. Les adhérents resteront néanmoins maîtres de leur stratégie commerciale et des politiques promotionnelles. Aujourd’hui, plus de 10 000 entreprises basées en France vendent leurs produits sur Amazon. En 2017, elles ont réalisé un chiffre d’affaires à l’export dépassant les 250 millions d’euros, souligne le géant américain dans son communiqué.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale