Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Amazon note les livreurs à l'aide d'une application qui surveille leur conduite

Vu ailleurs Aux Etats-Unis, les livreurs Amazon sont contraints d'installer une application nommée Mentor qui suit leur comportement de conduite et les note, rapporte CNBC. Hyper intrusive, cette application peut aussi se tromper, et ce alors que son système de note affecte considérablement les livreurs et les sociétés pour lesquelles ils travaillent.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Amazon note les livreurs à l'aide d'une application qui surveille leur conduite
Amazon note les livreurs à l'aide d'une application qui surveille leur conduite © william_christiansen - Flickr - Creative Commons

Amazon a récemment annoncé le déploiement de caméras dopées à l'IA dans ses camions de livraison. Le géant de l'e-commerce, fortement critiqué pour ce système de surveillance vidéo jugé démesuré, le justifie par une volonté de réduire le risque de collisions et de comportements à risque des conducteurs. Amazon n'en est pas à son coup d'essai quant à la mise en place d'un système de surveillance des livreurs : il s'appuie déjà sur une application nommée Mentor pour suivre et noter le comportement des livreurs, comme le rapporte CNBC.

Un système de notation flou
Aux Etats-Unis, Amazon demande aux livreurs d'utiliser Mentor pour surveiller leur comportement au volant. Tous les livreurs sont concernés et notamment ceux travaillant pour des sociétés tierces ayant intégré le programme de service de livraison partenaire. Présentée par Amazon comme un outil pour améliorer la sécurité des conducteurs, l'application génère un score quotidien qui mesure la performance de conduite.

Elle suit et mesure les comportements de conduite tels que les freinages brusques, les excès de vitesse, les appels téléphoniques ou l'envoi de messages. L'utilisation de la ceinture de sécurité et la conduite en marche arrière sont aussi suivis, mais non pris en compte dans le score du livreur. L'ensemble de ces données génère un score mais personne ne sait combien de points coûte chaque infraction.

Des bugs dans l'application
Cette application est développée par eDriving, une société technologique basée dans le New Jersey qui développe des outils de sécurité routière pour l'industrie automobile et la logistique. D'après des témoignages recueillis par CNBC, elle est invasive et peut aussi générer des bugs qui entraînent des mesures disciplinaires injustes.

Un livreur relate qu'un simple appel entrant, auquel il n'a pas répondu, lui a coûté des points car Mentor a faussement considéré que le téléphone a été utilisé lors de la conduite. D'autres, qui ont été contraints de l'installer sur leur téléphone personnel, ont vu l'application les sanctionner pour des trajets réalisés sur leur temps personnel.

Des sanctions en cas de mauvaise note
Ce score est utilisé bien au-delà de l'évaluation personnelle de la performance. Amazon étudie ces notes lors du classement du statut de ses partenaires de livraison, précise CNBC. En cas de trop mauvais scores, cela peut compromettre l'accès à certains avantages fournis par Amazon comme les itinéraires de livraison optimaux.

Un tableau de bord permet aux conducteurs de voir où ils se situent par rapport au reste de leur équipe, ce qui accentue la pression. Plusieurs livreurs affirment que si leur score descend en-dessous d'un certain seuil, ils peuvent se voir retirer des plannings pendant plusieurs jours ou une semaine et perdre le droit à certains avantages.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.