Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Amazon ouvre un salon de coiffure à Londres pour tester la réalité augmentée auprès du grand public

Réalité augmentée et technologie "point-and-learn" sont au programme du salon de coiffure d'Amazon. L'entreprise d'e-commerce ouvre un 'Amazon Salon' à Londres afin de tester des technologies auprès du grand public dans le but probablement de les commercialiser par la suite ou de les utiliser sur son propre site.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Amazon ouvre un salon de coiffure à Londres pour tester la réalité augmentée auprès du grand public
Amazon ouvre un salon de coiffure à Londres pour tester la réalité augmentée auprès du grand public © Amazon

Ouverture d'un salon de coiffure par Amazon à Londres. L'entreprise d'e-commerce ne change pas secteur d'activité, mais a annoncé mardi 20 avril ouvrir un Amazon Salon dans la capitale anglaise afin de tester certaines de ses technologies auprès du grand public. L'espace d'environ 140 m² situé sur Brushfield Street est donc dédié à la fois aux soins et à la coupe des cheveux ainsi qu'aux tests de nouvelles technologies.

Réalité augmentée et technologie "point-and-learn"
Au programme : une expérience de réalité augmentée. Les clients pourront essayer virtuellement différentes couleurs de cheveux avant de faire un choix définitif.

Amazon ajoute vouloir tester une technologie "point-and-learn". Concrètement, les clients pourront pointer un produit situé sur des étagères d'exposition afin que des informations pertinentes, voir des vidéos, concernant ce produit soient diffusées sur un écran situé à proximité. Pour acheter un produit, les clients doivent scanner le QR code. Ils accèdent alors directement à la page Amazon de ce produit et peuvent le commander et être livrés directement chez eux.
 

Amazon veut tester une technologie "point-and-learn".


Amélioration des technologies avant une commercialisation ?
"Nous avons conçu ce salon pour que les clients viennent découvrir certaines technologies, des produits de soin pour les cheveux, et des stylistes de cette industrie", commente John Boumphrey, UK Country Manager, Amazon. Dans un premier temps, et comme à son habitude lors du lancement de nouveaux lieux, Amazon ouvre ce salon uniquement à ses employés avant une ouverture au grand public dans les semaines à venir. L'entreprise d'e-commerce ajoute n'avoir, pour l'instant, aucun plan pour ouvrir un autre Amazon Salon.

Au-delà de son activité d'e-commerce, Amazon dispose déjà de bâtiments en dur ouverts au grand public pour tester ses technologies que ce soit ses magasins sans caisse, le paiement avec la paume de la main, ou le chariot intelligent. L'incursion dans les salons de coiffure peut sembler étrange, mais Amazon cherche probablement à collecter des données pour améliorer ses technologies de réalité augmentée afin de les utiliser en ligne sur son propre site e-commerce voir de les commercialiser, notamment pour le "point-and-learn". Amazon donne peu d'information sur sa stratégie et ne précise pas les informations qu'il entend collecter.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.