Amazon ouvre une clinique médicale virtuelle pour ses employés de Seattle

Amazon a annoncé, le 25 septembre 2019, l'ouverture d'une clinique virtuelle pour ses employés basés à Seattle, ville où est installé son siège. Grâce à "Amazon Care", ils se verront offrir des consultations de télémédecine mais également la prescription de médicaments. 

 

Partager
Amazon ouvre une clinique médicale virtuelle pour ses employés de Seattle
Ce service ne prend cependant pas en compte les urgences.

C'est confirmé. Amazon ouvre bien une clinique virtuelle à destination de ses employés à Seattle (Etats-Unis). Les rumeurs avaient commencé à enfler avec l'embauche du Docteur Martin Levine, directeur d'un groupe de cliniques de santé dans cette ville. Puis l'information a été, une première fois, relayée par le média américain CNBC le 9 août 2018.

La télémédecine, au cœur du dispositif

Concrètement, ce dispositif – baptisé "Amazon Care" – offre quatre possibilités aux employés : les consultations en visioconférence, une messagerie dédiée, la venue d'un personnel médical ou encore la prescription de médicaments et la possibilité de faire une réservation auprès d'une pharmacie. La firme américaine indique cependant que ce service ne peut pas prendre en compte les urgences, situation dans laquelle il faut appeler les secours.

Amazon n'emploie aucun médecin car il fait appel à Oasis Medical, un groupe de cliniques. Par ailleurs, Amazon Care n'est pas tout le temps disponible : il est accessible du lundi au vendredi de 8h à 21h et le samedi et dimanche de 8h à 18h.

Un produit de santé à terme ?

Il ne s'agit pour l'instant que d'un projet pilote mené seulement dans la ville de Seattle et ses alentours. Amazon n'a pas annoncé d'autres déploiements. Une seconde question reste en suspend : la firme compte-t-elle circonscrire ce service à ses employés ou compte-t-elle à terme l'offrir comme un produit de santé à tous les usagers d'Amazon ?

Le géant du numérique s'introduit de plus en plus dans le secteur de la santé. Le 28 juin 2018, il a racheté PillPack, un distributeur américain de médicaments. Quelques mois auparavant, en janvier 2018, Amazon.com, Berkshire Hathaway et JPMorgan Chase s'associaient pour créer la société "Haven". Son objectif est d'améliorer la protection médicale pour les 1,2 million de salariés que représente ce conglomérat.

Les GAFAMS à l'assaut de la santé

Ce n'est pas la première fois qu'un géant du numérique décide d'offrir un programme de santé spécialement dédié à ses employés. En février 2019, le média CNBC annonçait qu'Apple s'apprêtait à lancer un réseau de cliniques pour soigner ses salariés ainsi que leur famille, gérées par AC Wellness.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS