Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Amazon planche sur un système de livraison par drone plus silencieux

Un brevet déposé le 2 octobre 2018 par Amazon détaille un nouveau concept permettant de faciliter la livraison par drone sans intervention humaine et de manière plus silencieuse. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Amazon planche sur un système de livraison par drone plus silencieux
Amazon réfléchit à un tunnel rétractable capable d'acheminer les colis du drone au point de livraison sans dommage et plus silencieusement. © AMAZON

Présenté pour la première fois en 2013, "Prime Air", le système de livraison par drones d’Amazon, n’en finit pas de se développer. Après la ruche de drones et le parachute anti-crash, le colosse américain a encore déposé un nouveau brevet, le 2 octobre 2018, sur un concept de tube rétractable permettant de faciliter le dépôt de colis sans intervention humaine et de manière plus silencieuse.

 

Comment ? Le tube, réalisé dans un matériau flexible, est fixé au bas du drone, là où se trouve le paquet. Lorsque le drone arrive à destination, le tube, compressé à la façon d’un accordéon lorsqu’il est en vol, se déploie afin d’acheminer le colis jusqu’au sol. Sa forme, crénelée, permet de ralentir la descente de la commande afin d’éviter de l’endommager. Sa largeur, variable selon la taille du colis, permet également d’ajuster le "goulet" afin de mieux maîtriser l’acheminement.

 

Diminuer les nuisances sonores

Avec ce système, nul besoin d’humain pour réceptionner la commande. Celle-ci pourra même être précisément livrée à l’endroit souhaité par le destinataire. Il ne s’agira plus seulement de renseigner une adresse, mais un point précis de dépôt (le perron, le jardin...). L’endroit sera indiqué soit par un marqueur au sol détectable par le drone, soit en fournissant à ce dernier des images de l’endroit en question.

 

En permettant aux drones de garder de la hauteur, ce système devrait également diminuer les nuisances sonores - dues au "ground effect" - habituellement provoquées lorsque le drone vole à très basse altitude. Le brevet prévoit également que le tunnel en question soit conçu dans un matériau capable d’absorber, de diminuer ou de réfléchir le bruit en dehors de la la zone de livraison. Un atout non négligeable si la livraison par drone venait à se démocratiser.

 

Celle-ci pourrait représenter 22 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2020, rapportait le Monde, en décembre 2017. Les livraisons en milieu urbain de produits aux particuliers et aux commerces, mais aussi les approvisionnement de zones isolées et du secteur hospitalier devraient y contribuer pour un peu plus de la moitié.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale