Amazon plancherait sur des supermarchés automatisés avec seulement 6 employés

Selon les informations du New York Post, Amazon étudierait la possibilité de décliner Amazon Go, son concept de magasin sans caisse, pour des points de vente beaucoup plus grands. Ces supermarchés automatisés ne nécessiteraient que six employés en moyenne. 

Partager
Amazon plancherait sur des supermarchés automatisés avec seulement 6 employés

En décembre dernier, la firme de Jeff Bezos a cassé les codes de la grande distribution avec l'inauguration d'Amazon Go, son concept d'épicerie sans caisse.

Amazon Go, mais en plus grand

Située à Seattle, la boutique de proximité de 170 mètres carrés propose une nouvelle expérience client permise par une palette de technologies mixant algorithmes de vision par ordinateur, deep learning et de nombreux capteurs. Dans les faits, il suffit à un client de s'identifier en passant son smartphone, avec l'application Amazon Go ouverte, devant une borne et de remplir son panier, puis de sortir du magasin. L'expérience se veut naturelle (si on repose un produit en rayon, il est déduit de la liste de course) et tire pleinement parti du smartphone. Lorsque le client sort du point de vente, il reçoit sa facture directement sur son téléphone.

Si un tel concept était amené à s'étendre sur le territoire américain et en dehors de ses frontières (une hypothèse très facile à imaginer malgré les multiples démentis de Jeff Bezos), il pourrait bien refaçonner en profondeur la conception des magasins physiques… et éventuellement avoir un impact sur le nombre d'emplois dans le secteur. Or, selon une enquête du New York Post, Amazon envisagerait de décliner le concept d'Amazon Go pour des points de ventes beaucoup plus importants, conçus sur deux étages (avec des robots au niveau supérieur) et dont la surface oscillerait entre 3000 et 12 000 mètres carrés. Environ 4000 produits (comme les fruits, les légumes et la viande), que les clients aiment voir et manipuler, seraient référencés au niveau inférieur et entre 15 et 20 000 autres items (paquets de céréales, rouleaux de sopalin, etc) seraient stockés à l'étage et manipulés par les robots.

Une moyenne de 6 employés par supermarché

Toujours selon le magazine américain, qui cite des sources proches du dossier, Amazon n'affecterait en moyenne que six employés pour un tel point de vente. Ce chiffre pourrait descendre à trois, ou grimper à dix en cas de forte affluence. Une équipe humaine particulièrement restreinte donc, puisqu'un supermarché moyen aux Etats-Unis employait, en 2015, 89 personnes, selon les chiffres du Food Marketing Institute. Le tout, grâce à l'utilisation de robots et de puissants logiciels.

Grâce à cette automatisation des tâches, Amazon pourrait doper significativement les marges d'exploitation d'un supermarché (20%, contre 1,7% en moyenne selon le Food Marketing Institute). Contactés par le média américain, les porte-paroles d'Amazon ont nié l'existence d'un tel projet.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS