Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Amazon poursuit son offensive dans la santé en s'emparant de One Medical

Amazon s'empare de One Medical pour 3,9 milliards de dollars. L'entreprise, spécialisée dans la santé, combine une offre de soins en présentiel avec des services de santé numérique. Amazon ne détaille pas quels sont ses projets pour One Medical, mais il est probable que cette offre vienne étoffer son service de téléconsultation médicale Amazon Care.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Amazon poursuit son offensive dans la santé en s'emparant de One Medical
Amazon poursuit son offensive dans la santé en s'emparant de One Medical © La Cour des comptes

Amazon à fond dans la santé. Le géant de l'e-commerce a annoncé le 21 juillet 2022 vouloir s'emparer de One Medical pour 3,9 milliards de dollars. Cette acquisition est soumise à l'approbation des autorités réglementaires.
 

Une offre à la fois numérique et physique

"Prendre rendez-vous, attendre des semaines voire des mois pour être vu, s'absenter du travail, se rendre dans une clinique, trouver une place de parking, attendre en salle d'attente puis en salle d'examen pour passer quelques minutes avec un médecin souvent pressé", résume Neil Lindsay, SVP of Amazon Health Services, quant à l'expérience du parcours de soins aux Etats-Unis. Une expérience que One Medical entend justement dynamiser.

L'entreprise fondée en 2007 combine une offre de soins en présentiel, depuis des bureaux idéalement situés, avec des services de santé numérique pour proposer des soins plus abordables et accessibles. La solution permet également de planifier plus facilement des rendez-vous, demander des renouvellements d'ordonnance, accéder aux dossiers de santé à jour, etc. One Medical a mis en place deux modèles : la vente directe de services aux patients et la vente de services à des entreprises. Elle revendique avoir 8000 entreprises clientes de son offre BtoBtoC.

Amazon ne détaille pas ses plans pour One Medical. L'entreprise restera-t-elle indépendante ou va-t-elle intégrer la stratégie de santé d'Amazon ? Une chose est sûre, ce n'est pas la première incursion d'Amazon dans la santé. L'entreprise basée à Seattle semble décidée à numériser ce secteur avec tout un ensemble d'offres et de produits.

Le développement d'Amazon Care

Amazon s'est emparée de la start-up spécialisée dans la télémédecine Health Navigator en septembre 2019. Acquisition suite à laquelle, l'entreprise d'e-commerce a lancé Amazon Care, une clinique médicale pour les employés de son siège en février 2020. Finalement, ce service de téléconsultation médicale a été ouvert à toutes les entreprises aux Etats-Unis. Un service qui a très peu de chance d'arriver sur le marché européen en raison du Règlement général sur la protection des données (RGPD). Il est probable que One Medical vienne étoffer ce service en ajoutant des officines à son offre.

Plus proche de ses compétences, Amazon a lancé Amazon Pharmacy, un service de vente et de livraison de médicaments sur ordonnances aux Etats-Unis suite à l'acquisition de PillPack. Le géant de l'e-commerce s'essaye également aux objets connectés avec son bracelet baptisé Halo. Se présentant sous la forme d'un capteur rectangulaire, le bracelet ne possède aucun écran mais est connecté à une application. Il vise à évaluer la santé physique et mentale de la personne qui le porte (mesures du rythme cardiaque, des cycles du sommeil, de la masse grasse, etc.). Plus largement, les entreprises derrière ces objets connectés promettent un suivi à domicile poussé. Aux Etats-Unis, certaines assurances proposent ce type d'objets connectés à leurs clients.

Les avantages de son cloud

Sur les sujets santé numérique Amazon dispose d'un avantage considérable : ses serveurs et la plateforme cloud d'AWS. Sur ce sujet, elle a même lancé sa plateforme HealthLake l'été dernier aux Etats-Unis. Dédiée aux organismes de santé, elle permet de traiter les données de santé des patients grâce à des systèmes d'apprentissage automatique qui transforment les données brutes en informations médicales pertinentes.

Bon nombre d'entreprises technologiques, à commencer par les Gafam, lorgnent sur ce juteux marché de la santé. L'éditeur américain de logiciels Oracle a récemment cassé sa tirelire en s'emparant du spécialiste des dossiers médicaux électroniques Cerner pour 28,3 milliards de dollars.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.