Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Amazon prévoit déjà un deuxième "supermarché-entrepôt" en Californie

Vu ailleurs Le nouveau concept de supermarché d’Amazon, développé parallèlement aux enseignes Amazon Go et Amazon Go Grocery, sera implanté sur au moins deux sites à son lancement. En plus de l'établissement prévu à Los Angeles, dont l'existence avait été révélée en février, un autre magasin est prévu à Irvine, en Californie.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Amazon prévoit déjà un deuxième supermarché-entrepôt en Californie
Amazon prévoit déjà un deuxième "supermarché-entrepôt" en Californie © Azusa Tarn/Wikimedia Commons

Amazon semble miser gros sur son nouveau concept de supermarché intégrant un centre de distribution. Après un premier établissement prévu au cœur de Los Angeles, l'entreprise a jeté son dévolu sur Irvine, une ville située à une cinquantaine de kilomètres de la Cité des Anges, selon un article de Bloomberg publié le 1er avril. Le média américain, qui s’appuie sur une page d’offres d’emploi, précise avoir obtenu la confirmation de cette ouverture auprès d’un porte-parole d'Amazon. Le concept occupera les locaux d'un ancien magasin Babies "R" Us.

Selon les documents sur lesquels s’appuie Bloomberg, l’autorisation de commercialiser de l’alcool délivrée par les autorités au supermarché aurait été accordée à Amazon Fresh, du nom du service d'Amazon en charge de la livraison de produits frais. Des photos et des plans indiquent qu’il s’agit d’un supermarché classique, mais qui sera doté d’un espace réservé aux livraisons, au service de click-and-collect et aux retours de commande. Il s’agirait donc d'un deuxième "magasin entrepôt", en plus du site situé dans le quartier de Woodland Hills, à Los Angeles, dont l'existence a été révélée en février.

Accélérer encore sur la livraison express en zone urbaine

Ce concept de supermarché, distinct à la fois du réseau Whole Food racheté en 2017 et du premier Amazon Go Grocery de Seattle, est encore mystérieux. On sait néanmoins que le magasin de Los Angeles est doté d’un espace de "micro-fulfillment" de 670 m², c’est-à-dire d'un entrepôt miniature dédié au traitement des commandes. Fortement automatisé, il fonctionnerait de 6 heures à 2 heures du matin selon les autorisations consultées. Un complément aux entrepôts des périphéries urbaines qui doit permettre de réduire encore un peu plus les délais de livraison.

Ce nouveau concept, dont on ne connaît pas encore le nom, s’inscrit dans la stratégie de déploiement physique que mène l’e-marchand depuis 2018. Il développe en parallèle ses magasins automatisés Amazon Go, au nombre d’une vingtaine aux Etats-Unis, et commercialise aussi leur technologie Just Walk Out auprès d'autres enseignes. CIBO a d'ores et déjà signé un accord.

Nos confrères de Bloomberg précisent enfin que l’e-marchand loue deux locaux commerciaux à Los Angeles, situés dans les quartiers d’Encino et de Thousand Oaks, et qui pourraient abriter de futurs Amazon Go. Le supermarché d’Irvine ne devrait néanmoins pas intégrer sa technologie d’encaissement automatisé.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media