Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Amazon pourrait étendre son activité de livraison de courses aux Etats-Unis et en Europe

Vu ailleurs Amazon réfléchit à renforcer son offre de livraison de produits d'épicerie à domicile en Europe et aux Etats-Unis dans le courant de l'année 2022. Le géant de l'e-commerce teste au Royaume-Uni depuis quelques temps Amazon Fresh Marketplace, un service qui permet aux clients Prime de se faire livrer des produits d'épicerie le jour même.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Amazon pourrait étendre son activité de livraison de courses aux Etats-Unis et en Europe
Amazon pourrait étendre son activité de livraison de courses aux Etats-Unis et en Europe © Pascal Guittet

L'appétit d'Amazon pour la distribution alimentaire ne diminue pas. Le géant de l'e-commerce pourrait nouer des partenariats avec des supermarchés aux Etats-Unis et en Europe pour proposer un service de livraison de courses le jour même, rapporte The Information le 13 décembre 2021.

Son acquisition de Whole Foods, une enseigne alimentaire spécialisée dans les produits biologiques, en 2017 pour un montant de 13,7 milliards de dollars avait acté son ambition dans la distribution alimentaire. A l'époque, Amazon disposait également de son offre Amazon Fresh et lançait son concept de magasin Amazon Go. Désormais, le nouvel enjeu semble de pouvoir livrer les clients à domicile.

Amazon Fresh Marketplace
Amazon aurait passé une grande partie de l'année écoulée à tester un produit connu en interne sous le nom d'Amazon Fresh Marketplace, rapporte The Information. Grâce à ce service les clients Prime au Royaume-Uni peuvent commander des produits d'épicerie provenant de deux marques de supermarchés majeurs avec une livraison assurée le jour même par les livreurs du programme Amazon Flex (un programme qui permet aux livreurs d'être payés à l'heure).

Amazon semble vouloir proposer ce service aux Etats-Unis et dans une grande partie de l'Europe courant 2022. Amazon a refusé de commenter sur les détails du plan. "Notre objectif est de fournir aux clients d'Amazon la meilleure expérience possible en matière de livraison de produits d'épicerie, que ce soit chez Amazon Fresh, Whole Foods Market ou dans l'un de nos magasins partenaires comme Bartell's à Seattle, Morrison's à Londres ou Monoprix à Paris", a commenté Amazon auprès d'Engadget.

"Les partenariats avec d'autres épiciers permettent à plus de clients d'acheter en ligne et nous permettent d'offrir aux membres Amazon Prime plus de choix, de valeur et de commodité tandis que nos partenaires bénéficient d'une visibilité accrue pour leur sélection et leur service".

Forte demande pour la livraison
Ce ne serait pas la première incursion d'Amazon dans la livraison de produits d'épiceries. Depuis 2020, l'entreprise d'e-commerce propose un service de livraison pour les produits Whole Foods via son programme Flex. Amazon s'est également essayé à la livraison de nourriture avec Amazon Restaurant en 2015 : les membres Prime pouvaient commander de la nourriture auprès de certains restaurant. Le programme Daily Dish, quant à lui, concernait la livraison d'un repas dans le cadre du travail. Ces deux programmes ont été fermés en 2019.

La livraison de produits d'épicerie à domicile semble avoir la côte. Aux Etats-Unis, Instacart semble être l'un des acteurs les mieux positionnés. Tout comme DoorDash. En Europe, au-delà des grands distributeurs qui proposent leurs propres services, de nombreuses start-up lancent des offres de livraison ultra-rapide comme Getir, Flink, Gorillas ou encore Cajoo qui a récemment noué un partenariat avec Carrefour et Uber Eats.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.