Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Amazon Restaurants arrive en Europe pour dévorer UberEats et Deliveroo

Vu ailleurs Amazon se lance sur le créneau – surchargé – de la livraison de repas au Royaume-Uni. Just Eat, Deliveroo et les autres peuvent trembler.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Amazon Restaurants arrive en Europe pour dévorer UberEats et Deliveroo
Amazon Restaurants arrive en Europe pour dévorer UberEats et Deliveroo © Amazon

La livraison en une heure de produits de grande consommation, Amazon sait faire depuis longtemps. Dans 15 grandes villes américaines, comme New York, Dallas, San Francisco, Los Angeles, il a aussi ajouté à son offre premium Prime Now un service de livraison de repas, préparés par des restaurateurs locaux. Une innovation qu'il a testée dès 2015 dans son fief de Seattle.

 

Ce service, baptisé "Amazon Restaurants", va traverser l'Atlantique. Il sera proposé prochainement à Londres, selon le Financial Times. Les plats de 180 restaurants (du fast food à la table étoilée) seront proposés aux Londoniens, et la livraison en une heure sera offerte aux abonnés Prime pour les commandes supérieures à 15 livres. Amazon Fresh, service de livraison de produits frais, est également disponible à Londres depuis l'été.

 

Fortunes diverses dans la foodtech

Amazon débarque ainsi sur le marché européen de la "foodtech", un business en plein boom, notamment outre-Manche, avec les succès de Deliveroo, Just Eat, Delivery Hero, Gousto... Le britannique Deliveroo a levé 250 millions de dollars en août, le hollandais Takeaway.com veut entrer en bourse et récolter 175 millions de dollars...  De son côté, Uber a lancé "Eats" à Londres en juin dernier, à grand renfort de publicité.

 

Ces mouvements font des victimes collatérales : la faillite estivale du belge Take Eat Easy, laissant des centaines de livreurs à vélo sur le carreau, a fait grand bruit. La puissance logistique d'Amazon va-t-elle faire de nouveaux dégâts dans ce secteur en plein essor mais encore fragile ? On peut le craindre.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale