Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Amazon s’accapare la quasi-moitié du e-commerce aux Etats-Unis

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Étude Vu ailleurs La part d'Amazon sur le marché du e-commerce américain devrait atteindre 43,5% en 2017, contre 38% l'année précédente. La firme de Seattle reste toutefois un poids plume sur le marché global du commerce de détail, puisque ses ventes ne devraient représenter que 4% des ventes offline et online réalisées sur le territoire américain en 2017.

Amazon s’accapare la quasi-moitié du e-commerce aux Etats-Unis
Amazon s’accapare la quasi-moitié du e-commerce aux Etats-Unis © Juliette Raynal

En 2017, les ventes en ligne aux Etats-Unis devraient augmenter de 15,8% pour atteindre un montant total de 452,76 milliards de dollars, selon les dernières estimations du cabinet eMarketer, relayées par le site Retail Dive. Sans surprise, Amazon est celui qui mangera la plus grosse part du gâteau : 43,45% très exactement, pour un montant total de 196,75 milliards de dollars de ventes (soit une hausse annuelle de 32%). En 2016, la firme de Seattle s’était accaparée 38% du marché américain du e-commerce.

 

eBay et Walmart (très) loin derrière

Ses concurrents se trouvent loin derrière. eBay monte sur la deuxième marche du podium avec seulement 6,8% des parts de marché du e-commerce pour 30,66 milliards de dollars de ventes. De son côté, Walmart complète le podium avec seulement 3,6% des parts de marché à égalité avec Apple. C'est mieux que l'année précédente où Walmart ne représentait que 2,8% des parts de marché. L'offensive digitale que mène le distributeur commence à porter ses fruits : ses ventes en ligne ont enregistré une croissance de 46,8% par rapport à 2016, pour un montant total estimé à 16,21 milliards de dollars d’ici la fin de l’année.

 

Malgré cette écrasante domination, Amazon ne représente qu’une infime partie du commerce de détail global aux Etats-Unis. Ses ventes ne représentent en effet que 4% du marché total (ventes offline et online) selon les estimations d’eMarketer. Le cabinet d’étude précise que les ventes en ligne aux Etats-Unis devraient représenter cette année 9% des ventes globales. On comprend donc pourquoi Amazon s’efforce tant de pénétrer l'univers du retail physique avec le rachat de Whole Foods et l'éventuelle acquisition d'un distributeur français.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale